Assez !

FAUX PLAFONDS, VRAIS PIEGES A PIGEONS

Lettre reprise par les DNA le 30.03.2011.

Trop longtemps que cette situation malsaine est installée dans les faux plafonds de la zone commerciale du quartier de l’Esplanade, non loin du joli Parc de la Citadelle.

En effet, une fois de plus et sûrement de trop, vous pourrez constater avec effroi, en traversant les galeries marchandes bordant la cour d’Oxford, à côté du Relais Emploi, de petits bruits de pas agités, stressés, venir insidieusement jusqu’à vos oreilles.

De jour, ces bruits sourds sont moins perceptibles, «couverts» par l’animation environnante mais de nuit, […] un réel sentiment de terreur vous envahit, tant l’impression de détresse est palpable.

Mais pour quelle raison, de grâce, «faux plafonds» devrait donc rimer avec «vrais pièges à pigeons» ?

Malheureux pigeons piégés vivants dans ces hauteurs, en quête d’un peu de chaleur !

La situation s’enlise depuis des années déjà, causant la rogne légitime des commerçants et son cercle vicieux (ouverture par le vent et fermeture «aveugle» par des sociétés mandatées pour la circonstance) ne cesse de répéter sa sempiternelle sentence en infligeant une mort atroce aux pigeons rendus captifs.

Et pourtant il suffirait que l’on veuille bien entendre que des solutions conformes à la Morale (si tant est soit-il que nous sachions encore nous la définir) existent, en préconisant tout simplement l’utilisation de Dispositifs d’Effarouchement INOFFENSIFS. L’utilisation d’un prédateur naturel de type faucon étant très discutable : preuve en est dans ce cas précis le centre commercial de l’Esplanade qui s’est vu offrir les services d’un faucon, en l’y installant dans ce périmètre de chasse aux pigeons (résultats visiblement contestables !).

Ces équipements sont un bon complément avec l’implantation en parallèle d’habitacles destinés exclusivement aux pigeons pour permettre la régulation douce de l’espèce par la stérilisation de leurs œufs, et que l’on nomme PIGEONNIERS CONTRACEPTIFS.

Ne les abandonnons plus à leur triste sort et faisons donc en sorte que «pigeons» rime désormais avec «pigeonniers contraceptifs», et «situations problématiques» avec «dispositifs inoffensifs», et ce, pour le bien de tous.

Alice SCHOTT, de Strasbourg.

Membre de CREDO Pigeons.

Publicités
Cet article, publié dans Courriers, Pigeons Strasbourg, SOS Pigeons, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s