CVN : Communiqué : dates de chasse

Communiqué : dates de chasse.

La CONVENTION VIE ET NATURE constate que par arrêté du 13 décembre, le gouvernement perdure à violer le droit européen relatif à la conservation des oiseaux en cédant aux pressions du lobby chasse.

Il autorise le massacre des pigeons ramiers migrateurs jusqu’au 20 février dans la partie Nord de la France alors que ces oiseaux sont en phase de trajet de retour vers leurs lieux de nidification ce qui justifie leur protection intégrale en vertu de l’article 7 de la directive 79409 devenue 1147 2009.

Le Conseil d’Etat vient pourtant d’annuler, à la requête des associations FRANCE NATURE ENVIRONNEMENT et LIGUE POUR LA PROTECTION DES OISEAUX, un arrêté ministériel de  l’an passé prorogeant la chasse des oies jusqu’au 10  février.

Depuis 1986 des centaines de jugements et d’arrêts censurent les illégalités de la chasse à la française sur les dates d’ouverture.

Le lobby chasse qui gère le nombre de ses cotisants refuse obstinément de fermer la chasse aux oiseaux migrateurs fin janvier.

Il est scandaleux que les pouvoirs publics, au mépris de l’état de droit, violent systématiquement les directives européennes, malgré les innombrables décisions des juges administratifs, pour complaire à des chasseurs en mal de guerre exterminatrice aux oiseaux.

Pour le droit européen, pour les ornithologues, il conviendrait d’arrêter toute chasse entre la fin janvier et la fin septembre.

Pour nous, CONVENTION VIE ET NATURE, il conviendrait de fermer la chasse définitivement car le loisir de mort est radicalement incompatible avec une sauvegarde de la nature.

La chasse à la française ne peut pas être réformée, réglementée, adoucie, responsabilisée. Elle ne peut être qu’abolie.

Gérard  CHAROLLOIS

CONVENTION VIE ET NATURE

www.ecologie-radicale.org

Publicités
Cet article, publié dans Courriers, Evénements, Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.