Lettre ouverte au sujet de la Novillada à Saint-Laurent-d’Aigouze

Mesdames, Messieurs,

Merci de lire l’article publié sur notre blog :
https://credopigeons.wordpress.com/2012/07/26/sevices-actes-cruaute-infliges-aux-taureaux/

ainsi que le message du CRAC Europe ci-dessous, que nous avons personnalisé, demandant l’annulation de la novillada du 18 août à Saint-Laurent-d’Aigouze :

« Une novillada est prévue le samedi 18 août prochain à Saint-Laurent-d’Aigouze (Gard). Cette « novillada » est en réalité une corrida avec mise à mort comme vous pouvez le constater sur cette vidéo faite en 2008 dans la même commune :
http://www.dailymotion.com/video/x6gx2l_santi-mario-a-st-laurent-d-aigouze_creation
et comme le démontre cet article :
http://www.corrida.tv/rubriques/actualites/index.asp?id=1988.

L’office du tourisme et la mairie, que nous avons eus au téléphone ont, semble-t-il, voulu nous bluffer en prétendant qu’il n’y avait pas de mise à mort, mais nous avons appris que les taureaux seraient issus de la Ganaderia Hubert Yonnet pour les maestros Medhi Savalli, Manuel Escribano et Tomasito.
Il est alors bien évident que ces gens-là ne se déplacent pas pour fumer le calumet de la paix mais bel et bien pour tuer du taureau à l’arme blanche.

Saint-Laurent-d’Aigouze est la « capitale » des Courses Camarguaises et la corrida assombrit cette image.
Appeler cela « festival taurin » tient de la
dissimulation pour faire croire, aux novices que nous sommes, que des animaux ne seront pas martyrisés et achevés à coup de couteau par des brutes en mal de gloire sous les yeux d’un public « d’afiocs » en transe suant la mort par tous les pores.

Nous voulons, par le présent courrier, réagir fermement contre cette fête votive de Saint-Laurent-d’Aigouze qui pratique la corrida et fait la  promotion de ce spectacle cruel alors que 70% des Français sont contre cette barbarie. Comment en plein 21ème siècle, dans l’Europe où les consciences s’éveillent aux problèmes graves que connaît notre planète et à la disparition des espèces, de telles choses peuvent-elles encore se produire dans notre pays, dans votre ville, Monsieur le Maire ?

L’homme est le pire des animaux lorsqu’il se comporte ainsi en s’abritant derrière la notion de tradition. Il fut un temps où l’on brûlait des chrétiens dans les arènes car c’était la tradition romaine ! Devions-nous suivre ces traditions ?

Désormais, nous éviterons de venir dans votre ville ou de conseiller à des amis de s’y rendre tant que nous n’aurons pas la garantie que ces spectacles barbares qui s’y déroulent, sous votre responsabilité, ont définitivement cessé.

De plus par le biais de diverses associations anti-corrida, nous nous ferons un devoir de signaler votre ville aux Offices du Tourisme comme une ville pratiquant la torture sur des taureaux et se réjouissant de la souffrance animale.

Le Sénat, l’Assemblée Nationale et Européenne seront également avisés.

SVP, ANNULEZ CETTE NOVILLADA BARBARE QUI VA DÉFINITIVEMENT TERNIR VOTRE IMAGE DE MARQUE !

Avec nos remerciements anticipés pour votre compréhension, veuillez recevoir, Mesdames, Messieurs, nos meilleures salutations ».

Collectif pour une Régulation Douce des Pigeons (C.RÉ.DO. Pigeons)
www.credopigeons.fr


Voir aussi :
www.anticorrida.com
www.patrimoine-corrida.fr

Publicités
Cet article, publié dans Courriers, Evénements, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.