Les Dianes chasseresses

Vivre en Harmonie

Juillet-août 2013

POINT DE VUE

Les Dianes chasseresses

par Jean-Louis Schmitt

Bien que plus de 60 % des femmes estiment que la chasse est une activité cruelle qui, plus est, constitue une menace sérieuse pour la survie de certaines espèces, il se trouve aussi, parmi la gent féminine, des inconditionnelles et adeptes chevronnées du droit de flinguer à tout va… tout comme les bonshommes férus de cette activité ! Elles sont [fort heureusement] relativement peu nombreuses mais, manifestement leur hargne à détruire les animaux qui ont le malheur de croiser leur chemin n’a rien à envier à leurs homologues masculins…


Premier constat et premier paradoxe !

Un magazine titre négligemment ainsi : « De plus en plus nombreuses sont les femmes qui, par amour des animaux et des longues balades dans les bois, passent le permis de chasser.» (1)!

Paradoxe en effet car si, personnellement j’aime aussi beaucoup les animaux [sauvages ou non] et tout autant les sorties dans la nature, pour autant l’idée même de s’armer d’un fusil pour ce faire me paraît pour le moins saugrenue et, pour tout dire, totalement inconciliable ! Étant dans l’impossibilité de comprendre qu’une passion [en l’occurrence pour la faune sauvage] puisse se traduire en massacre organisé de celle-ci, je reconnais être mal placé pour analyser les motivations profondes de ces dames qui, afin « d’adoucir l’image de la chasse en appuyant le côté familial et sa convivialité… » (2) n’ont d’ailleurs pas hésité à se liguer en association.

Ambassadrices de charme…

Chasseresses elles-mêmes ou simples rabatteuses, elles sont ainsi chaque automne quelques centaines à participer envers et contre tout à de monstrueuses traques qui laissent bien peu de chance aux animaux pourchassés ! Comme on peut s’en douter, les amazones en question sont généralement enthousiastes et, loin de se contenter de ramasser les dépouilles plombées par d’autres, souhaitent participer activement au carnage et, de fait, ne ménagent pas leur peine pour se montrer dignes de l’honneur qu’on leur fait en acceptant leur présence dans ces clubs traditionnellement d’obédience plutôt machistes !

Comblées de toute évidence par l’épreuve du sang versé, certaines se muent d’ailleurs rapidement en réelles ambassadrices et recrutent les copines à tout va « pour partager une si belle et noble expérience » avec, pour cadre, la bucolique et vivifiante nature [afin que la retape soit totalement efficace, il convient bien entendu de glisser autant que possible certains mots clé dans les conversations d’enrôlement tels que « sauvage », « environnement », « gestion des populations » et autre « authenticité » qui ne manqueront pas de convaincre les éventuelles récalcitrantes…]. Ainsi se créent certaines « passions » qui, doublées de mémorables tablées d’après chasse, seront un rempart efficace face à l’ennui susceptible de guetter certaines ménagères quelque peu délaissées par ailleurs !

Les femmes et les enfants !

Il y aurait, c’est évident, bien mieux à faire dans le domaine de l’environnement mais, voilà : les effectifs étant cruellement à la baisse d’années en années, les fédérations et autres amicales de chasseurs ne reculent devant aucune possibilité de faire inverser la tendance ! Les nouvelles cibles sont donc tout naturellement les femmes et les jeunes, histoire d’assurer la pérennité de la pratique… Par conséquent, les opérations « séduction » en direction des femmes se multiplient quant aux enfants et malgré que le prosélytisme soit en principe interdit, les chasseurs n’hésitent pas, sous couvert d’« éducation au développement durable », à montrer de plus en plus souvent le bout de leur nez dans les milieux scolaires ! [Voir l’encadré ci-dessous]

Qu’elle soit tirée par un homme ou par une femme, une balle fera tout autant de dégâts !

Si, d’après Aragon « la femme est l’avenir de l’homme », il est néanmoins dommage qu’en ce qui concerne le port d’armes et la chasse en particulier, certaines fassent montre de si peu de sens critique et se contentent bêtement d’imiter le genre masculin dans ce qu’il a de plus stupide : vouloir ainsi « égaler » l’homme n’est, de fait, pas le moins du monde glorieux ! Tout juste peut-on en déduire que, quel que soit le sexe, les deux sont définitivement capables, l’un comme l’autre, du meilleur comme, hélas, du pire aussi !

Le gouvernement autorise les amateurs d’armes à entrer dans les écoles pour donner des leçons de « développement durable », favorisant ainsi le prosélytisme du lobby chasse envers les enfants. Les chasseurs n’ont aucune légitimité pédagogique. Leur passion de la chasse et leur concurrence avec les prédateurs naturels leur donnent une vision déformée de la faune, qu’ils partagent entre « nuisibles » et « gibier ». Les chasseurs ne sont pas des biologistes et n’ont pas de compétence pour décrire un écosystème dans sa globalité. Leur opposition aux mesures de protection de la biodiversité, leur opposition aux ours et aux loups, leur absence dans les combats pour la défense des animaux sauvages, leurs contentieux quasi quotidiens contre les protecteurs ne rend pas leur discours « écologique » crédible.
Le Collectif « Non aux chasseurs dans les écoles ! » (3) appelle à signer une pétition afin de faire barrage contre une pratique pour le moins douteuse : http://www.aspas-nature.org/agir/petitions/non-aux-chasseurs-dans-les-ecoles/

  1. « Permis de chasser, pour les femmes aussi ! » femmes.orange.fr
  2. http://www.fdc76.com/sitefdc/index.php/chasser-en-76/82-chasse-au-feminin
  3. Associations signataires et membres du collectif : APIE, ASPAS, Association pour la défense des victimes de la chasse, AVES France, Bonnelles nature, CACC, CPEPESC Franche-Comté, CPEPESC Nationale, CPN Brabant, CROC BLANC, CVN, Droits Des Animaux, Fondation Brigitte Bardot, Frapna Savoie, GEOB, GDEAM, IDAE, L214, Le Sanctuaire des hérissons, Loire Vivante Nièvre Allier Cher, LPO Nationale, LPO Rhône Alpes, LPO Drôme, MELES, Mille Traces, Nature Centre, Nature et Humanisme, Ni Homme – Ni Objet, Oiseau nature, One Voice, Perche Nature, Pro’eco, RAC, Serre Vivante, SPA Nationale, Stop violence France, Veg’Asso…
Publicités
Cet article, publié dans Non classé, Vivre en Harmonie, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s