Pétition : Halte au grand massacre annuel des pigeons domestiques à Strasbourg !

Signer la pétition : Halte au grand massacre annuel des pigeons domestiques à Strasbourg !

Les captures suivies du gazage au gaz de soudage sont cruelles et parfaitement inutiles car les pigeons ne transmettent pas de maladies aux humains.

Le 27 octobre 2014
Plusieurs sites d’appâtage ont été repérés la semaine dernière à Strasbourg, dont voici les adresses :

* Place du Quartier Blanc (entrée Ponts Couverts)
* Place de Lattre de Tassigny, à côté du monument
* A Koenigshoffen, dans la rue Cicéron, sur le trottoir du côté gauche entre la rue Tite-Live et la rue Virgile (en allant vers la route de l’Engelbreit) et au début de la rue de l’Engelbreit, près d’un banc, à l’intersection de la route des Romains et de la rue de l’Engelbreit.

Il y a bien sûr encore d’autres sites à Strasbourg (partout dans le centre et dans les faubourgs, dont Cronenbourg et Hautepierre) : parvis d’églises, parcs, places publiques, cours d’immeubles, devant les immeubles, trottoirs etc.

Merci de nous signaler les endroits dans lesquels vous avez aperçu des graines d’appâtage et/ou de nous prévenir si vous avez assisté à une capture au lance-filet.


Le 21 octobre 2014

Plus de 15 000 signatures ont été recueillies contre le massacre annuel de nos amis les pigeons, mais des graines d’appâtage ont encore été aperçues ces derniers jours à Strabourg…

On aurait vu moins de pigeons ce matin dans plusieurs endroits du centre de la ville, et notamment devant notre belle Cathédrale…
La campagne de captures et le grand nettoyage semblent donc continuer.


 Le 6 octobre 2014

La campagne de captures a commencé.
Des graines d’appâtage ont été aperçues la semaine dernière à Strasbourg (dont place Broglie).

Merci aux signataires de notre pétition.

Un article intitulé « Une pétition pour les pigeons » a été publié à ce sujet dans les Dernières Nouvelles d’Alsace du 3 octobre dernier.
Nous allons contacter encore d’autres médias et envoyer la pétition à M. Ries, maire de Strasbourg.


À l’attention de Monsieur le Maire de Strasbourg

Monsieur le Maire de Strasbourg,

Chaque année depuis plusieurs décennies et pendant plusieurs semaines, la mairie fait procéder par des sociétés privées aux captures (sur près de 40 sites) et aux tuages par gazage au gaz carbonique (CO2) de centaines ou de milliers de pigeons bisets domestiques.

Nous vous demandons de renoncer immédiatement et définitivement à ces pratiques.

De par leur statut juridique d’animaux domestiques, les pigeons bisets sont protégés par le code pénal contre toutes formes d’actes de maltraitance ou de cruauté.

Toutes les observations démontrent que les pigeons ainsi abattus meurent dans des souffrances épouvantables par étouffement.

La mairie affirme que, dans le but de diminuer les souffrances des pigeons (qu’elle reconnait ainsi) lors des gazages, seraient utilisés de l’argon ou de l’azote et que ce seraient des gaz anesthésiants or ce dernier point est totalement faux.

Ce sont des gaz asphyxiants.

Le gaz utilisé semble être du gaz de soudage ou un mélange de ce type, ce qui n’est nullement conforme aux règlementations européenne et française. Malgré différentes demandes, la mairie n’a jamais fourni les certificats d’homologation pour le procédé utilisé et aucun contrôle n’est possible sur ce que fait réellement la société en charge de cette sinistre besogne.

Après chacune de vos campagnes, il n’y a presque plus de pigeons dans le centre-ville.

Mais votre méthode est reconnue comme inefficace à long terme pour contrôler la population de pigeons car elle crée un vide écologique.

Il y a ainsi un gaspillage massif de l’argent public.

Le simple nettoyage des fientes serait beaucoup moins cher pour la collectivité.

Le risque de transmission de maladie à l’homme par les pigeons ou leurs fientes est extrêmement faible et ne justifie nullement l’extermination que vous pratiquez.

Le risque de contracter une maladie du fait de pigeons croisés dans la rue est nul.

Les pigeons n’entraînent aucun risque pour la santé publique et ne sont pas plus à risques que n’importe quel autre animal. Ils ne transmettent pas la grippe aviaire.

Les pigeons ne sont porteurs ni de tiques ni de puces.

Les tiques molles peuvent être présentes dans des bâtiments où elles doivent faire l’objet d’un traitement spécifique mais c’est précisément le dépigeonnage qui fait courir un risque, extrêmement faible au demeurant, de morsure d’un humain par une tique.

Vous avez interdit par votre arrêté de 2006 de nourrir des oiseaux comme les passereaux alors que ceux-ci sont des destructeurs des tiques.

Les seules nuisances des pigeons sont les salissures par les fientes mais celles-ci sont sans danger pour la santé publique (mis à part des cas totalement exceptionnels) et parfaitement biodégradables.

Elles n’abîment nullement les monuments et immeubles, contrairement aux pluies acides.

Si vous ne voulez pas recevoir de doléances de vos administrés, cessez de présenter les pigeons comme des nuisibles sur le site internet de la mairie, ce qui n’a d’ailleurs aucune base légale.

Les municipalités qui ont abandonné toute forme de régulation ne reçoivent pas plus de plaintes qu’auparavant.

Toute une partie de la population est sentimentalement attachée aux pigeons, ceux-ci ayant un rôle d’agrément et même de compagnie pour de nombreuses personnes âgées ou esseulées. Vos pratiques sont choquantes, au point que certains des agents opérant les captures mentent aux passants interloqués en affirmant que les pigeons capturés seront relâchés dans la campagne.

Vos services tiennent secrets les lieux et dates des captures et ce sont des camionnettes de location qui sont utilisées.

Il existe des méthodes douces de régulation des pigeons. Les pigeonniers contraceptifs en sont un exemple. Ils sont efficaces à moyen et long terme à condition d’être correctement gérés.

Nous pourrions vous conseiller à ce sujet pour peu que vous acceptiez un semblant de concertation.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur Le Maire de Strasbourg, l’expression de notre respectueuse considération.

C.RÉ.DO. Pigeons et Protection Animale

Strasbourg

http://www.credopigeons.fr

Merci de signer (et de faire signer !) la pétition sur le site :
http://www.mesopinions.com

Publicités
Cet article, publié dans Courriers, Non classé, Pigeons Strasbourg, Politique locale, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s