On appâte les pigeons même le 1er novembre !

Signer la pétition : Halte au grand massacre annuel des pigeons domestiques à Strasbourg !

https://credopigeons.wordpress.com/2014/10/02/petition-halte-au-grand-massacre-annuel-des-pigeons-domestiques-a-strasbourg/

Rappel :
Les captures suivies du gazage au gaz de soudage sont cruelles et parfaitement inutiles car les pigeons ne transmettent pas de maladies aux humains.

Voir aussi le texte émouvant ci-dessous :
A Monsieur le Maire de Strasbourg : La parole à un pigeon :
http://credopigeons.fr/2013/11/07/a-monsieur-maire-strasbourg-parole-a-pigeon/

ainsi que les liens indiqués au bas du présent article.


Le 12 novembre 2014 :

L’appâtage continue et des pigeons ont été capturés le 10 novembre, même devant une caméra de France 3 Alsace, à Hautepierre, et dans d’autres quartiers.
C’est déjà au moins la septième semaine de campagne de captures…


Le 6 novembre 2014

Captures du côté de l’avenue de la Forêt Noire ce matin autour de 8 heures et appâtage (suivi de captures ?) entre autres du côté de la Krutenau.

Dans la cour d’un immeuble géré par CUS Habitat et donnant sur les rues Vauban, Edel et Guérin, on apercevait un gros tas de graines éparpillées au milieu des plumes et du duvet laissés malheureusement peu de temps avant par des pigeons retenus captifs dans le lance-filet… 
Ils s’étaient donc bien débattus. Que deviendront leurs petits s’ils avaient des petits ?

La prise semble avoir été très bonne aujourd’hui, mais l’équipe reviendra peut-être une seconde fois pour capturer les pigeons qui ont eu la chance d’échapper à ce carnage.
Les agents de CUS Habitat collaborent d’ailleurs en appâtant eux-mêmes les pigeons dans les cours intérieures des immeubles.

La mairie a utilisé aujourd’hui une camionnette blanche (elle en change parfois chaque jour…) pour ce sale boulot et l’un des agents appâteurs (il y en a plusieurs et l’un d’eux porte un bonnet pour éviter apparemment d’être reconnu) du Service de l’Hygiène continue à répandre sur le sol les grains de blé et de maïs contenus dans son seau en plastique blanc.

Une dame a prétendu du haut de son balcon situé rue Léon Blum qu’elle savait de source sûre que les pigeons étaient relâchés à la campagne. Elle se serait très bien renseignée.
Pourquoi n’ose-t-on pas dire la vérité aux témoins de ce lamentable spectacle?


Le 5 novembre 2014

La mairie de Strasbourg continue à appâter et semble capturer plusieurs fois au même endroit, sur des dizaines de sites (parfois presque une dizaine de sites par  quartier…).

C’est un vrai « nettoyage » avant le Marché de Noël, fête du partage… (pour qui ?), et partout à Strasbourg, dans le centre et les faubourgs.
Les plumes et le duvet de malheureux pigeons piégés ont été aperçus sur des sites  d’appâtage la semaine dernière et cette semaine.

C’est une volonté d’extermination systématique pas du tout motivée par des impératifs de salubrité ou des problèmes de nuisances.

Nous sommes en présence d’un fait du prince qui croit que la loi lui permet de faire tuer tous les pigeons selon son bon vouloir.
Nous sommes de moins en moins sûrs que toutes les lois soient respectées dans cette affaire. Le temps dira qui avait raison.

Photo de graines d'appâtage à Strasbourg, novembre 2014. Copyright 2014 C.RÉ.DO. Pigeons et P.A.

Graines d’appâtage à Strasbourg.
© 2014 C.RÉ.DO. Pigeons et P.A.

______________________________________________________________

L’APPATAGE CONTINUE AUJOURD’HUI A STRASBOURG, JOUR DE LA TOUSSAINT !

On dirait que le pigeon est devenu l’ennemi public numéro un dans notre belle Capitale européenne.

Commentaire d’un militant strasbourgeois :
« Est-ce pour satisfaire les anti-pigeons qui accusent les volatiles de tous les maux, faute de se remettre eux-mêmes en cause quant à leur impact sur l’environnement? ». F. S.

Les pigeons blancs ou colombes sont pourtant les symboles de l’amour, de la paix et de l’espoir.

Merci de lire les commentaires suivants :
http://www.strasbourg-2014.com/promesse-de-m-roland-ries-la-gestion-des-pigeons-a96853179

Extraits :
1) « Après un début prometteur où a eu lieu une première réunion pour débattre de la question de la limitation des pigeons à Strasbourg, les propositions sont tombées dans l’oubli de politiques indifférents à des pratiques honteuses pour une ville qui se prétend « capitale européenne » et « capitale de Noël » ! Les politiques ont la mémoire courte pour que le terme de « gazage » les laisse dormir tranquilles.
A qui profite le crime ?
La moindre des choses serait de se poser la question, au lieu de cela, les élus préfèrent se moquer de ceux qui s’inquiètent de l’exercice d’une violence aussi coûteuse qu’inefficace ». mjw

2) « Bravo à Crédo Pigeons pour son courage et le sérieux de ses exposés et de ses interventions, honte aux politiques de rester sourds et muets et de favoriser un Strasbourg livré à un marketing, nouveau Veau d’Or, qui leur fait perdre tout bon sens et toute éthique. A quand la société participative ? Leurre électoraliste oublié le lendemain des élections par les détenteurs du pouvoir mais pas par les électeurs. Les promesses n’engagent que ceux qui y croient… A bon entendeur, Salut ! ». M. P.

3) « Sans vouloir nier ou minimiser le moins du monde certains désagréments, certaines gênes voire d’authentiques dégâts causés par des animaux devenus progressivement et par la force des choses citadins, il me semble néanmoins que d’aucuns dommages soient volontairement exagérés : n’est-il pas exact de dire que « Quand on veut noyer son chien, on dit qu’il a la rage » ?
Pour les pigeons dont les campagnes de capture [et de destruction bien entendu] se succèdent [à Strasbourg], rien n’est plus vrai ! Accusés de moult griefs, les volatiles sont impitoyablement pourchassés [et donc exterminés, j’insiste là-dessus puisque certains naïfs s’imaginent qu’on se contente simplement de les déplacer…] et ceci dans des conditions immondes et malgré la légitime opposition des amis des bêtes qui jugent la méthode totalement inappropriée, d’un autre âge et, il faut bien le reconnaître, pour le moins cruelle !

En dépit du coût exorbitant de ces captures dont il serait d’ailleurs intéressant de connaître le montant exact et de le comparer à ce que couterait le nettoyage des monuments et de la voirie, éventuellement celui de la mise en place de structures tels que des « pigeonniers contraceptifs », les municipalités qui se succèdent [à Strasbourg] (qu’elles soient de droite ou de gauche, à croire que ni les uns ni les autres ne soient capables d’éprouver la moindre empathie pour la gent ailée) persistent à mener une réelle guerre aux pigeons urbains !
N’y a-t-il donc aucune réconciliation possible entre les humains -qui s’approprient sans vergogne l’intégralité de l’environnement- et les autres animaux ? Pourquoi un tel acharnement indubitablement dénué de tout respect contre un oiseau pourtant emblématique et, au demeurant, fort sympathique ?

Quoique posées, les questions –sans doute trop peu porteuses d’un point de vue électoral- risquent de n’avoir pas de réponse de sitôt ! L’entêtement […] des décideurs [est] manifestement beaucoup plus dévastateur que ne sauraient jamais l’être des nuées entières de pigeons » !
Jean-Louis Schmitt.
https://credopigeons.wordpress.com/2013/11/05/a-propos-pigeons-captures-immondes/

N.B. : Nous avons rajouté du gras dans le texte.


Voir aussi pour information :

https://credopigeons.wordpress.com/2013/11/10/blog_bilan_promesses_maire_strasbourg/

https://credopigeons.wordpress.com/2012/11/04/rapport-michel-barnier-gazage-pigeons-juin-2008/

https://credopigeons.wordpress.com/2013/10/25/sixieme-semaine-campagne-captures/

https://credopigeons.wordpress.com/2013/10/09/troisieme-semaine-campagne-captures/

https://credopigeons.wordpress.com/2013/09/26/reprise-captures-strasbourg/

https://credopigeons.wordpress.com/2013/11/05/a-propos-pigeons-captures-immondes/

https://credopigeons.wordpress.com/2012/11/02/toujours-et-encore-des-captures-a-strasbourg/

http://credopigeons.fr/2012/02/18/eradication-des-pigeons

Publicités
Cet article, publié dans Courriers, Non classé, Pigeons Strasbourg, Politique locale, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s