Battue aux corbeaux en pleine ville à Blanzy (71)

Mise à jour le 11 mai 2016 :
La chasse aux corbeaux a apparemment eu  lieu hier soir au stade de Blanzy.
Nous sommes horrifiés.

Mise à jour le 7 mai 2016 :

Les protecteurs de la nature et des animaux ont réussi à faire repousser la première battue d’une semaine :
http://www.lejsl.com/edition-montceau/2016/05/04/la-chasse-aux-corbeaux-est-repoussee
mais nous demandons l’annulation de toutes les battues programmées en mai à Blanzy, pour commencer celle prévue le mardi 10 mai à la tombée de la nuit.

Lire la lettre publiée sur notre blog sur les « dégâts » causés par les corbeaux dans les champs de maïs :
http://credopigeons.fr/2013/07/12/degats-causes-corbeaux-champs-mais/

Pétition urgente à signer et à diffuser, lancée par l’association LADEL, Les Amis de Lazare (https://corbeaulazare.com/mon-association/).
En Bourgogne, on a décidé d’éliminer près de 8 000 corbeaux.
Non aux tirs massifs sur les corbeaux de Bourgogne :
http://www.change.org/p/georges-bos-non-aux-tirs-massifs-sur-les-corbeaux-de-bourgogne


http://www.lejsl.com/edition-montceau/2016/04/12/la-chasse-aux-corbeaux-reprendra-en-mai

Le 6 mai 2016
Monsieur le Maire de Blanzy,
Vous n’avez pas le droit d’organiser de chasses aux corbeaux en pleine ville.
Les maires ne peuvent désigner eux-mêmes le responsable de la battue qui doit obligatoirement être un lieutenant de louveterie et non le président de la société de chasse. Est-ce le cas dans la ville de Blanzy ?
La battue est aussi une violation de l’arrêté préfectoral sur la sécurité publique et donc une mise en danger de la vie d’autrui.
En cas de maintien de la battue, une plainte pénale sera déposée contre vous et le président de la société de chasse.
Restant à votre disposition, nous vous prions d’agréer, Monsieur le Maire de Blanzy, l’expression de notre considération distinguée.
La Présidente-fondatrice du Collectif pour la Régulation Douce des Pigeons et la Protection Animale
www.credopigeons.fr
Fin de citation.


APPEL AUX MAIRES PAR LA LPO
Laissez vivre les corvidés en ville !
Quelques espèces de Corvidés, dont le Corbeau freux, se reproduisent en colonies dans les grands arbres, leurs nids étant très proches les uns des autres. Ces oiseaux très sociaux sont, il est vrai bavards… causant quelques nuisances sonores pour un à deux à trois mois maximum (avril à juin). Quand ils ne salissent pas quelques voitures garées en dessous en particulier lorsqu’il s’agit d’arbres d’alignement.
Il n’est malheureusement pas rare d’assister, suite à l’intervention de riverains, à des opérations de destruction des nids par les services municipaux réalisées par l’ACCA locale ou battue administrative sous la responsabilité d’un commandant de louveterie.
Trop souvent encore la LPO est alertée par des adhérents ou simples sympathisants émus de la destruction de colonies de corvidés installés dans les grands arbres des parcs et avenues. Et ce au printemps, en pleine période de nidification !
Non seulement la destruction des nids et œufs est interdite, mais il est grand temps d’apprendre à vivre avec la nature en ville. Qu’est-ce que les nuisances sonores d’une colonie de Corbeaux freux au regard de la pollution sonore et atmosphérique due aux automobiles ?
Un bref rappel de la législation et des alternatives disponibles s’impose !
L’article L 424-10 du code de l’environnement interdit cette pratique puisqu’il énonce au premier alinéa qu’« Il est interdit de détruire, d’enlever ou d’endommager intentionnellement les nids et les œufs, de ramasser les œufs dans la nature et de les détenir ». Cet acte constitue une contravention de 5ème classe punie de 1500€ d’amende au titre de l’article R 428-11 7° du code de l’environnement.
De plus,
l’article 2 de l’arrêté ministériel du 2 août 2012, qui concerne les modalités de destruction des espèces d’animaux classées nuisibles prévoit bien que « Le tir dans les nids est interdit. »
En tout état de cause il est interdit de détruire volontairement des nids tout au long de l’année. Ce qui n’interdit évidemment pas l’élagage en hiver, même si ce dernier est encore trop souvent mal conduit et bien souvent inutile.
La LPO rappelle aux maires leur responsabilité en matière de biodiversité. […]
Pour éviter le tir aux corbeaux comme ultime recours, la LPO propose l’enrobage des semis avec un produit répulsif, à l’instar du symbiopole, mélange à base de savon noir et d’ail reconnu comme efficace.
La LPO invite ses adhérents qui constateraient de telles destructions de colonies d’oiseaux dans leur ville à faire part de leur désapprobation à leurs élus, en leur rappelant ces quelques éléments de législation, avec copie à la LPO qui envisagera d’éventuelles suites à donner notamment juridiques.

Publicités
Cet article, publié dans Evénements, Non classé, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s