Hommage à Jean-Pierre Garrigues, président du CRAC

Affiche Corrida, la honte ! Jean-Pierre Garrigues. Copyright 2014 CRAC

Corrida, la honte ! Jean-Pierre Garrigues. © 2014 CRAC

Après le très bel hommage de Josette Benchetrit publié dans l’article précédent :
http://credopigeons.fr/2017/11/20/deces-de-jean-pierre-garrigues-president-du-crac-et-courageux-militant-anti-corrida/

Voici d’autres témoignages émouvants de militants de la protection animale.

Hommage de sophie des noisettes :

« J’ai connu le CRAC et Jean-Pierre en arrivant en Cévennes en 2008. Commençant modestement à participer, donc suivant le travail incessant du CRAC sur le terrain, je peux témoigner de l’incroyable énergie que Jean-Pierre mettait dans ses actions, toujours serein et souriant, calme, fondamentalement pacifiste et enthousiaste …, ce qui n’est pas une sinécure quand on a de tels vicieux en face de soi :
Les politiques locaux qui n’ont eu de cesse de le provoquer, de le punir (interdiction illégitime au CRAC de figurer dans la liste des associations d’Alès, alors que les taurins et les chasseurs y étaient bien sûr), de mettre les bouchées doubles pour faire vivre les arènes de la barbarie avec l’argent public chaque fois qu’une avancée du CRAC se profilait…
– Son entourage de travail. Être prof à Rodilhan : il faut pouvoir tenir… malgré les intimidations et les menaces.
– Les taurins qui s‘en donnaient à cœur joie, épaulés par des médias locaux évoluant mais restant très traditionalistes (Ah ! Les merveilleux “ chasse, pêche et traditions” de nos régions…). Et que dire des tribunaux et polices régionalistes…
– Les coups bas ou hauts venant de la P.A. ; oui, c’est partout pareil mais reconnaissons que Jean-Pierre a été particulièrement maltraité.
Avec la maladie installée, j’ai vu Jean-Pierre continuer à organiser et animer des manifs, avec une équipe dynamique : c’est épuisant, même s’il peut y avoir un côté galvanisant.
Aux Saintes Maries de la Mer, le 14 Juillet dernier, alors qu’il était très affaibli, Jean-Pierre a mené la manif mais a dû se reposer tant la canicule et l’animation le mettaient KO.
Qui d’entre nous aurait été capable d’en faire autant ? Qui d’entre nous saura être à son niveau d’investissement ?
Si nous arrivons déjà à avoir le quart de son courage et de sa droiture…, estimons-nous heureux.

Jean-Pierre était aussi, bien sûr, un peu utopiste ; il faut bien lui trouver des défauts si tant est que l’utopie d’un Monde meilleur en soit un.
Le courage et la droiture de cet homme étaient exceptionnels.
Un être réellement au-dessus du lot qui manque déjà à une Humanité si mal en point.
Sans l’ombre d’un doute, j’ai la conviction que notre Jean-Pierre est tombé, sous les coups répétés et cruels venant de toutes parts.
Il est tombé comme ces magnifiques taureaux martyrisés dans les arènes : innocent, puissant et fragile à la fois, incrédule devant tant de sadisme et de cynisme… mais la chair et l’âme déchirés à en mourir.
On a beau être totalement investi par sa mission, on n’en reste pas moins de sang, de nerfs et de sentiments. Et vu ce que Jean-Pierre a enduré pendant des années…, il y avait de quoi tomber malade.
La lutte anti-corrida en région torturomachique est usante, nombre de militants le savent. Jean-Pierre s’est donné à fond sans modérer sa peine dans le combat de sa vie.
Ce qui me désespère, c’est qu’il est parti avant que cette abolition ne soit obtenue : c’est encore plus injuste.
J’en pleure et en pleurerai longtemps,

Coloma, la douce épouse de Jean-Pierre, a assisté, toujours discrète et compatissante, au combat anti-corrida incroyablement difficile de Jean-Pierre et aux violences, harcèlements moraux et physiques, menaces, jugements injustes, amendes… traitements inhumains qu’il a subis de toutes parts.
Toute ma compassion et mon amour vont vers elle.

Jean-Pierre est désormais paisible et je veux croire que son âme nous survole pour nous aider à obtenir enfin ce qu’il désirait si ardemment.
On y arrivera car « On ne lâche rien », cher Jean-Pierre ! »


Hommage de Nadia POUPON, Collectif du 21 Septembre contre la chasse et le piégeage :

« BRAVO pour ce texte magnifique et tellement sincère. C’est toi qui l’as écrit, Sophie ?

Je suis de tout cœur avec vous tous.

Moi, j’ai toujours dans ma tête la formidable manifestation de 5000 personnes à Paris, je ne sais plus en quelle année.
Nous avons parcouru 6 km dans un froid glacial, pour terminer sur la place du Trocadéro, où des lettres lumineuses “Abolition de la corrida” ont été fièrement brandies pour concrétiser notre combat.
Nous étions pleins d’espoir ce jour-là, grâce à Jean-Pierre qui avait réussi à mobiliser tout ce monde avec son équipe. Malheureusement, ce n’est pas le peuple qui décide, mais nos politiciens véreux.
Les lobbys de la chasse et de la corrida sont tellement puissants qu’il va nous falloir encore beaucoup d’énergie et d’inventivité pour les affaiblir et les vaincre.
Trouver des sponsors serait déjà un moyen, des artistes engagés et courageux, des journalistes, etc… mais aussi et surtout, des maires, des députés, des ministres et un autre président !!!
Toutes mes amitiés ».

Suite de son hommage (le 22.11.2017) :

J’aurais pu ajouter mon admiration devant cet homme si courageux, si motivé, et qui a mis toute son énergie dans ce combat inégal et ingrat, ce qui l’a probablement tué.
Jean-Pierre Garrigues restera un modèle pour nous tous, un héros, et j’espère que nous finirons par atteindre son but.
Il ne faut pas désespérer, car l’histoire prouve qu’avec courage, obstination et sincérité, on a pu abolir l’esclavage par exemple, alors si on y croit et si nous sommes unis et nombreux, nous parviendrons à abolir aussi la corrida et la chasse.
Le reste suivra.

Publicités
Cet article, publié dans Evénements, Non classé, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s