Pigeons enfermés sur plusieurs étages d’un immeuble à Strasbourg

Photo d'un bâtiment où des pigeons ont été enfermés derrière dix fenêtres barricadées à Strasbourg. Copyright 2019 CREDO Pigeons et P.A.

Bâtiment où des pigeons ont été enfermés derrière dix fenêtres barricadées à Strasbourg. Copyright 2019 CREDO Pigeons et P.A.

Dans une grande cour commune donnant sur la rue des Juifs et la rue des Frères à Strasbourg, en face du Séminaire rattaché à la Cathédrale, on a barricadé totalement 10 fenêtres, il y a 5-6 jours (au plus tard lundi dernier) sur plusieurs étages, avec des panneaux de bois pour empêcher des pigeons d’entrer et de sortir du bâtiment dans lequel ils nichaient depuis un certain temps.
Il y en a peut-être aussi dans la cage d’escalier.
Ces pauvres pigeons SDF ont besoin d’avoir un toit au-dessus de leur tête.
L’immeuble est abandonné et les fenêtres étaient ouvertes ou cassées.

Il fallait d’abord faire sortir les pigeons et récupérer les bébés et jeunes incapables de voler.
Hier, il restait encore des survivants car les associations qui se sont rendues sur les lieux les ont entendus.

Des pigeons étaient perchés à l’extérieur, essayant de rejoindre leur partenaire et/ou leurs petits, condamnés à mort à l’intérieur du bâtiment, agonisant dans l’obscurité, mourant de soif et de faim.
C’est une mort lente et horrible qu’on ne souhaiterait pas même à son pire ennemi.
Aujourd’hui, samedi 26 octobre 2019, on ne les entendait plus, car ils étaient sûrement trop faibles pour bouger et peut-être morts. Les petits le sont certainement depuis plusieurs jours.

Le propriétaire, que nous avons eu énormément de mal à trouver, alors qu’il est présent en ce moment, habite un appartement de l’un des immeubles donnant sur la cour commune, et que sa famille posséderait tous ces bâtiments gérés par une ou des agences, n’a pas daigné répondre à nos mails.
Il aurait peu de contacts avec ses nombreux locataires.
Une membre ou salariée de l’entreprise familiale a commencé par nous mettre mercredi sur une fausse piste au téléphone en niant (après qu’une autre membre ou salariée interrogée une heure plus tôt au téléphone eut reconnu que le bâtiment concerné appartenait bien à la famille), avoir un rapport avec ces immeubles.
Pourtant les anciens Strasbourgeois savent bien que le magasin et les locaux de cette entreprise connue donnaient sur l’une de ces deux rues parallèles (rue des Juifs et rue des Frères), avant son déménagement dans un autre quartier.

Nous répondons depuis quinze ans à des appels SOS à l’échelle nationale, mais aucun propriétaire, syndic ou bailleur social n’a jamais refusé jusqu’à présent de collaborer pour nous permettre de délivrer des pigeons captifs dans une propriété.
Un de nos articles SOS :
http://credopigeons.fr/2015/03/30/sos-pigeons-et-corvides-en-detresse/

Les voisins, dont la plupart semblaient indifférents au calvaire de ces pigeons, certains ayant même voulu nous chasser de la cour, sont également complices de ce massacre.
Nous sommes bien sûr bouleversés par notre impuissance devant une telle barbarie.
Nous allons porter plainte avec d’autres associations de protection animale pour actes de cruauté, punis par le Code pénal.


Extrait de notre Argumentaire inédit et complet publié sur notre page Militer, en milieu de page : http://credopigeons.fr/militer/

« De par son statut juridique d’animal domestique (Arrêté du 11 août 2006, émanant du Ministère de l’Écologie et du Développement durable), le pigeon biset est protégé par le Code pénal contre toutes formes d’actes de maltraitance ou de cruauté.
Ce statut d’animal domestique ne dépend ni de la naissance ni de la vie en captivité ou non.
Nous rappelons que le pigeon biset des villes n’est pas classé dans la catégorie des oiseaux  « nuisibles », contrairement à ce que se permettent de prétendre ceux qui mandatent des sociétés pour capturer et gazer des pigeons ou les diabolisent pour pouvoir les affamer ou les exterminer.
Le pigeon biset des villes est domestique et par conséquent ne peut être ni chassable ni classé « nuisible ». »

Voici aussi les solutions proposées sur notre page Solutions :
http://credopigeons.fr/solutions/

Bâtiment où des pigeons ont été enfermés derrière des fenêtres barricadées à Strasbourg. Copyright 2019 CREDO Pigeons et P.A.

Bâtiment où des pigeons ont été enfermés derrière des fenêtres barricadées à Strasbourg.
Copyright 2019 CREDO Pigeons et P.A.

Cet article, publié dans Non classé, Pigeons Strasbourg, SOS Pigeons, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.