Une myopathe dénonce la réalité du Téléthon

Voici une très belle vidéo d’une personne atteinte d’une dystrophie musculaire et qui refuse l’expérimentation animale.
Trouvée sur :
https://tempsreel.nouvelobs.com/planete/20171206.OBS8866/ne-donnez-plus-au-telethon-l-etonnante-video-d-une-myopathe.html

Lire aussi :

Un médecin en parle. Où va votre argent ? :
https://www.youtube.com/watch?v=MKrBMa0bPD4

Expérimentation animale : tribune dans le journal Libération :
http://www.liberation.fr/debats/2017/12/07/experimentation-animale-pour-plus-de-transparence-et-plus-de-contraintes_1615147

Le Téléthon, l’envers du décor :
http://credopigeons.fr/2016/12/03/telethon-l-envers-du-decor/

Expérimentation animale : les chiens myopathes cobayes, face cachée du Téléthon :
http://credopigeons.fr/2013/12/05/experimentation-animale-les-chiens-myopathes-cobayes-face-cachee-du-telethon/

Publicités
Publié dans Evénements | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Appel SOS : Nourrir les oiseaux et autres animaux en hiver

Notre Collectif récupère régulièrement des oiseaux en détresse et mourants en hiver.

N’oubliez pas de nourrir, d’abreuver et de protéger nos amis ailés et à quatre pattes pour les aider à affronter les rigueurs de cette saison particulièrement difficile pour eux.
Les passereaux y dépensent une très grande énergie pour trouver péniblement et le plus rapidement possible de la nourriture, les journées étant très courtes.
Ils ont besoin de matières grasses d’une part pour s’en nourrir, d’autre part pour s’en enduire les plumes et le duvet afin de se protéger du froid et du gel.
En les nourrissant, vous jouirez également d’un spectacle charmant tout au long de la journée !

Nous vous conseillons de leur offrir des graines, dont du tournesol décortiqué ou non, de préférence strié et bio, du blé, du maïs concassés, des flocons d’avoine, des cerneaux de noix, des pains et/ou boules de graisse achetés en grande surface ou en animalerie, ou d’en fabriquer vous-même avec de la Végétaline (graisse fabriquée avec de l’huile de noix de coco ; éviter le saindoux et la graisse de dinde) fondue dans laquelle vous ajouterez des flocons d’avoine, des cacahuètes décortiquées, non grillées et non salées, des germes de blé et des graines de tournesol entières ou décortiquées.
Disposez les boules, de préférence dans des distributeurs ou supports pour boules de graisse, en retirant les filets, car des petits oiseaux sont déjà restés accrochés aux filets (sinon placez-les à proximité et surveillez-les), les pains de graisse et distributeurs de graines en hauteur, dans un arbre ou sur un poteau, et dans un endroit découvert, à l’abri des assauts des chats.
Si vous placez des mangeoires près de vos fenêtres, merci de coller sur les vitres des silhouettes anti-collision pour éviter des accidents mortels.

Éviter les aliments salés.
A proscrire :
cacahuètes, lard, biscottes, restes de pain, noix de coco desséchée, riz cru, restes de pâtisseries, lait (à l’exception du fromage non salé), asticots (larves de mouches) et vers de farine, risquant de leur perforer l’estomac, graines de ricin et de lin, toxiques pour les oiseaux.
Les merles raffolent des poires et des pommes, même gâtées.
Les rouges-gorges et pinsons ne se nourrissent qu’au sol. Poser des graines à découvert
pour qu’ils aient le temps de voir l’arrivée éventuelle d’un prédateur, chat ou autre.

Offrir à nos oiseaux de l’eau dans un plat ou dans plusieurs assiettes, au sol ou en hauteur. Poser une pierre plate au milieu, pour en assurer la stabilité et leur permettre de s’y percher en toute sécurité, et changer régulièrement l’eau, même plusieurs fois par jour en période de gel, car les oiseaux ont besoin de boire et de se baigner (n’utilisez jamais d’antigel ou autre produit toxique !), même en hiver !
Des mangeoires et récipients d’eau pourront également être aménagés, hors de portée des chats, pour des oiseaux de plus grande taille.
Les nettoyer et les désinfecter régulièrement avec de l’eau chaude et par exemple du liquide vaisselle, les garder à l’abri de l’humidité et des moisissures, et retirer les restes d’aliments fermentés et devenus toxiques.

N’oubliez pas non plus les écureuils, qu’il est préférable de nourrir au sol, et les chats. Vous pouvez même ouvrir vos caves aux chats errants.
Lire à ce sujet les articles « Chatipi » de One Voice : « La vie sans espoir des chats sans abri » :
http://one-voice.fr/fr/nos-combats/compagnons-animaux/lexperience-chatipi/chats-sans-abri-une-vie-sans-espoir.html

Merci au nom de nos amis les animaux !


Lire aussi notre article :
http://credopigeons.fr/2016/12/08/le-noel-des-oiseaux-fete-du-partage-et-conseils-du-c-re-do-pigeons-et-p-a/

Photo d'un rouge-gorge dans un jardin d'hiver.

Rouge-gorge dans un jardin d’hiver.
© 2014 JLS.

Publié dans Non classé, SOS Pigeons | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Hommage à Jean-Pierre Garrigues, président du CRAC

Affiche Corrida, la honte ! Jean-Pierre Garrigues. Copyright 2014 CRAC

Corrida, la honte ! Jean-Pierre Garrigues. © 2014 CRAC

Après le très bel hommage de Josette Benchetrit publié dans l’article précédent :
http://credopigeons.fr/2017/11/20/deces-de-jean-pierre-garrigues-president-du-crac-et-courageux-militant-anti-corrida/

Voici d’autres témoignages émouvants de militants de la protection animale.

Hommage de sophie des noisettes :

« J’ai connu le CRAC et Jean-Pierre en arrivant en Cévennes en 2008. Commençant modestement à participer, donc suivant le travail incessant du CRAC sur le terrain, je peux témoigner de l’incroyable énergie que Jean-Pierre mettait dans ses actions, toujours serein et souriant, calme, fondamentalement pacifiste et enthousiaste …, ce qui n’est pas une sinécure quand on a de tels vicieux en face de soi :
Les politiques locaux qui n’ont eu de cesse de le provoquer, de le punir (interdiction illégitime au CRAC de figurer dans la liste des associations d’Alès, alors que les taurins et les chasseurs y étaient bien sûr), de mettre les bouchées doubles pour faire vivre les arènes de la barbarie avec l’argent public chaque fois qu’une avancée du CRAC se profilait…
– Son entourage de travail. Être prof à Rodilhan : il faut pouvoir tenir… malgré les intimidations et les menaces.
– Les taurins qui s‘en donnaient à cœur joie, épaulés par des médias locaux évoluant mais restant très traditionalistes (Ah ! Les merveilleux “ chasse, pêche et traditions” de nos régions…). Et que dire des tribunaux et polices régionalistes…
– Les coups bas ou hauts venant de la P.A. ; oui, c’est partout pareil mais reconnaissons que Jean-Pierre a été particulièrement maltraité.
Avec la maladie installée, j’ai vu Jean-Pierre continuer à organiser et animer des manifs, avec une équipe dynamique : c’est épuisant, même s’il peut y avoir un côté galvanisant.
Aux Saintes Maries de la Mer, le 14 Juillet dernier, alors qu’il était très affaibli, Jean-Pierre a mené la manif mais a dû se reposer tant la canicule et l’animation le mettaient KO.
Qui d’entre nous aurait été capable d’en faire autant ? Qui d’entre nous saura être à son niveau d’investissement ?
Si nous arrivons déjà à avoir le quart de son courage et de sa droiture…, estimons-nous heureux.

Jean-Pierre était aussi, bien sûr, un peu utopiste ; il faut bien lui trouver des défauts si tant est que l’utopie d’un Monde meilleur en soit un.
Le courage et la droiture de cet homme étaient exceptionnels.
Un être réellement au-dessus du lot qui manque déjà à une Humanité si mal en point.
Sans l’ombre d’un doute, j’ai la conviction que notre Jean-Pierre est tombé, sous les coups répétés et cruels venant de toutes parts.
Il est tombé comme ces magnifiques taureaux martyrisés dans les arènes : innocent, puissant et fragile à la fois, incrédule devant tant de sadisme et de cynisme… mais la chair et l’âme déchirés à en mourir.
On a beau être totalement investi par sa mission, on n’en reste pas moins de sang, de nerfs et de sentiments. Et vu ce que Jean-Pierre a enduré pendant des années…, il y avait de quoi tomber malade.
La lutte anti-corrida en région torturomachique est usante, nombre de militants le savent. Jean-Pierre s’est donné à fond sans modérer sa peine dans le combat de sa vie.
Ce qui me désespère, c’est qu’il est parti avant que cette abolition ne soit obtenue : c’est encore plus injuste.
J’en pleure et en pleurerai longtemps,

Coloma, la douce épouse de Jean-Pierre, a assisté, toujours discrète et compatissante, au combat anti-corrida incroyablement difficile de Jean-Pierre et aux violences, harcèlements moraux et physiques, menaces, jugements injustes, amendes… traitements inhumains qu’il a subis de toutes parts.
Toute ma compassion et mon amour vont vers elle.

Jean-Pierre est désormais paisible et je veux croire que son âme nous survole pour nous aider à obtenir enfin ce qu’il désirait si ardemment.
On y arrivera car « On ne lâche rien », cher Jean-Pierre ! »


Hommage de Nadia POUPON, Collectif du 21 Septembre contre la chasse et le piégeage :

« BRAVO pour ce texte magnifique et tellement sincère. C’est toi qui l’as écrit, Sophie ?

Je suis de tout cœur avec vous tous.

Moi, j’ai toujours dans ma tête la formidable manifestation de 5000 personnes à Paris, je ne sais plus en quelle année.
Nous avons parcouru 6 km dans un froid glacial, pour terminer sur la place du Trocadéro, où des lettres lumineuses “Abolition de la corrida” ont été fièrement brandies pour concrétiser notre combat.
Nous étions pleins d’espoir ce jour-là, grâce à Jean-Pierre qui avait réussi à mobiliser tout ce monde avec son équipe. Malheureusement, ce n’est pas le peuple qui décide, mais nos politiciens véreux.
Les lobbys de la chasse et de la corrida sont tellement puissants qu’il va nous falloir encore beaucoup d’énergie et d’inventivité pour les affaiblir et les vaincre.
Trouver des sponsors serait déjà un moyen, des artistes engagés et courageux, des journalistes, etc… mais aussi et surtout, des maires, des députés, des ministres et un autre président !!!
Toutes mes amitiés ».

Suite de son hommage (le 22.11.2017) :

J’aurais pu ajouter mon admiration devant cet homme si courageux, si motivé, et qui a mis toute son énergie dans ce combat inégal et ingrat, ce qui l’a probablement tué.
Jean-Pierre Garrigues restera un modèle pour nous tous, un héros, et j’espère que nous finirons par atteindre son but.
Il ne faut pas désespérer, car l’histoire prouve qu’avec courage, obstination et sincérité, on a pu abolir l’esclavage par exemple, alors si on y croit et si nous sommes unis et nombreux, nous parviendrons à abolir aussi la corrida et la chasse.
Le reste suivra.

Publié dans Evénements, Non classé | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Décès de Jean-Pierre Garrigues, président du CRAC et courageux militant anti-corrida

http://www.anticorrida.com/

http://www.ecologie-radicale.org/media/opinions/1520-disparition-de-jean-pierre-garrigues

http://copranimal.free.fr/hommage-du-copra-au-president-du-crac-europe-j-p-garrigues-decede-le-19-11-2017.html

Communiqué du CRAC Europe

Madame GARRIGUES Coloma vient de nous faire savoir que les funérailles de Jean-Pierre auront lieu mercredi 22 novembre 2017 à 11h au crématorium de Saint-Martin-de-Valgalgues (30).

Adresse : rue Jean Giono à Saint-Martin-de-Valgalgues.
Cette commune se situe 7 km après Alès.

La famille ne reçoit pas.
Elle ne veut pas de condoléances à la fin de la cérémonie ni de fleurs.

Les personnes souhaitant lire un petit texte sont invitées à prendre contact avec Didier Bonnet en message privé.

Didier Bonnet
Elsa Strasser
Luce lapin


C’est une très grosse perte pour les anti-corrida.

Les membres du Collectif pour la Régulation Douce des Pigeons et la Protection Animale (C.RÉ.DO. Pigeons et P.A.) présentent leurs sincères condoléances à sa famille, à ses amis et à tous les militants en deuil.
Nous ne l’oublierons jamais.
Nous avons soutenu à Strasbourg les nombreuses actions organisées par Beatriz, Eliane et Animalsace au nom du CRAC Europe pour la Protection de l’Enfance.
Voici une lettre rédigée par notre Collectif, au nom du Collectif « Non à la honte ! », et publiée en 2011 dans les DNA de Strasbourg :
http://credopigeons.fr/2011/09/13/la_foire_europeenne_sous_le_signe_de_la_tauromachie/
Et une liste d’articles sur les actions des militants, publiés sur le présent blog :
http://credopigeons.fr/?s=+CRAC
http://credopigeons.fr/?s=anticorrida

Merci de lire cet extrait du bel hommage de notre amie Josette Benchetrit :
« Nous te regrettons, cher Jean-Pierre Garrigues, et espérons ce qui t’a été refusé, comme à tant d’autres avant toi, de Victor Hugo à des millions de célébrités et d’anonymes, être enfin entendus et être de plus en plus nombreux sur ce chemin où tu étais un maître, cette voie de la logique contre la jouissance barbare qui rend irrationnel et abject.
Tu nous laisses avec la question de tout humain à peu près  normalement structuré : comment est il possible que la corrida soit encore autorisée ?
Certes, la mort est aveugle et frappe pour des raisons diverses. Mais comment ne pas penser que ce difficile combat contre la barbarie légale des corridas l’a fragilisé ?
Sa jeunesse relative (espérance de vie environ 30 ans de plus !), 53 ans, élimine une raison due à l’âge. La sensibilité rend vulnérable. Ceux, qui, dans un monde injuste, totalitaire, luttent pour les droits de tous doivent se blinder. Peut être même devraient-ils faire des tranches d’analyse ou de thérapie régulièrement. Comment ne pas être perturbé quand on a un sens moral aiguisé, une empathie terrible envers les victimes d’injustice dans un monde désaxé, fou, qui change ses valeurs selon le classement des êtres, classement fait selon un choix arbitraire fatalement mais toujours guidé selon une norme sans morale, celle de la jouissance  ? […]
Notre société dit : « Soyez bons et généreux avec les plus faibles » alors qu’elle trucide allègrement les plus faibles des faibles, à savoir les animaux.
Ainsi sont carrément massacrés des tas d’espèces, en tuant des millions d’animaux chaque jour et en torturant autant en permanence.  On n’ose pas y penser, tout cela est caché, sauf la corrida, sauf aussi les chevaux, sauf aussi les animaux chassés…
Mais en général, on peut vivre dans l’illusion d’un homme humain prêt à porter secours aux plus démunis.
L’objet de notre combat :
Le respect de tous les animaux qu’il faut tous reconnaitre comme sensibles.
Faire changer la loi 521-1 du code pénal : Abolir l’alinea 7.
Le CRAC est spécialisé en ANTI-corridas, mais ses membres sont en général  opposés aux autres cruautés. Ils souhaitent étendre le champ de protection  de la loi à tous les animaux captifs, certes, mais aussi interdire la maltraitance des animaux de dehors, à savoir  les sauvages, les commensaux comme rats, lapins, pigeons, les abandonnés, les errants.
La morale devrait guider la loi des hommes. Or ce n’est pas toujours le cas.

Parfois, il suffirait de changer quelques mots pour y arriver, mais ça ne se passe pas sans de très longues luttes. Faut dire qu’ils sont au pouvoir, les aficionados, les chasseurs…
Et leurs lobbies sont rois, minoritaires, certes, mais traités avec déférence. On les laisse même déformer les enfants dans les écoles. Enfants qu’on amène au cirque et zoo pour bien les isoler de l’empathie. Tu seras un barbare, mon fils. […]
Jean-Pierre, être charmant et sensible, notre cher Jean-Pierre, a dû affronter les reines de cœur au discours incongru, sans commune mesure avec le sien, avec le nôtre, qui ne fait qu’égrener des évidences : faire du mal est mal.
Si l’homme est l’humain  qu’il  prétend, il doit abolir cette horreur des jeux taurins dont la corrida est la pire en France, et des tas d’autres  qui le déshonorent. […]
Notre vie n’est pas une partie de plaisir.
Pensez à ceux qui filment en pleurant des scènes de crime pendant que celui-ci a lieu et ne peuvent intervenir sous peine d’être, eux, sanctionnés, et surtout de ne pas pouvoir porter ces témoignages de faits masqués mais bien existants ?
Imaginez la douleur de ceux qui, comme les militants de L214, ou nos amis Jérôme Lescure, ou encore Thierry Hely, se retrouvent à la fois être les plus lucides et sensibles à filmer un réel qui tue, les  tue, et nous tue.
La compassion, dans un monde de pervers sadiques est encore plus douloureuse.
On a besoin de s’opposer en groupe à une tyrannie. Nous savons a être trop peu nombreux pour agir en masse entre bourreaux et milliards de victimes.
Cette impuissance est toxique. […]
Pourtant, loin de chercher notre intérêt, nous cherchons le bien commun.
Tout se tient, et  au final, la pulsion de mort poussée à l’extrême est un boomerang. […]
On lutte contre la saloperie humaine qui se targue d’être toujours justifiée et morale… Histoire de nous rendre FOUS. La somatisation, la dépression nous guettent.
Cependant, comme « il faut imaginer Sisyphe heureux » (Camus), nous sommes heureux de savoir que nous faisons tout ce que nous pouvons pour améliorer le sort des animaux et surtout pour que la barbarie ne passe pas par nous ».
Texte complet ici :
http://psychanalyse-et-animaux.over-blog.com/2017/11/jean-pierre-garrigues-president-du-crac-est-mort-a-53-ans.le-monde-des-abolitionnistes-des-corridas-et-autres-barbaries-est-en-deuil


Premiers articles de presse :

http://www.huffingtonpost.fr/2017/11/20/jean-pierre-garrigues-bete-noire-des-pro-corrida-est-mort_a_23282585/

http://natureiciailleurs.over-blog.com/2017/11/jean-pierre-garrigues.html

Publié dans Evénements, Non classé | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

L’avertissement de 15 000 scientifiques à l’humanité sur l’état de la planète – version française intégrale

« Promouvoir des changements alimentaires vers des aliments à base de plantes » : telle est l’une des mesures efficaces pour passer au développement durable selon ces  scientifiques. Comme nous le savons déjà, sa mise en œuvre permet de réduire l’empreinte écologique, la souffrance animale, la pollution (de l’air, de l’eau, des sols) et le gaspillage de ressources (terres, eau, énergie) liés à la production de viande (pour obtenir une protéine animale, il faut plusieurs protéines végétales) et l’utilisation de pesticides dont certains sont nocifs (en raison de leur principe actif et/ou de leurs adjuvants) pour nous-mêmes et/ou pour les animaux ou encore fatals pour les abeilles.

Lire la traduction française :

http://www.noeud-gordien.fr/index.php?post/2017/11/16/L-avertissement-de-15-000-scientifiques-à-l-humanité-sur-l-état-de-la-planète-version-française-intégrale

Publication originelle en anglais – William J. Ripple, Christopher Wolf, Thomas M. Newsome, Mauro Galetti, Mohammed Alamgir, Eileen Crist, Mahmoud I. Mahmoud, William F. Laurance – Texte signé par 15 364 scientifiques issus de 184 pays

Trouvé via le site du Collectif pour le Respect de l’Animal (mise à jour de novembre 2017) :

http://copranimal.free.fr/

Merci de partager !

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La chasse, le véritable ennemi de la nature

Affiche Chasse, le véritable ennemi de la nature

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Prix de la Solidarité du Sélection Reader’s Digest : Votez pour L214 !

Mise à jour le 13 novembre 2017 :
L214 a remporté le prix de la Solidarité :
http://www.selectionclic.com/a-la-une-solidarite/l214-employe-abattoirs-revolte/

Merci et bravo !


Plus que quelques jours pour soutenir la cause animale par vos votes à l’occasion du concours Prix de la Solidarité du Sélection Reader’s Digest :
L214 est en lice aux côtés de 9 autres associations.

Vous pouvez l’encourager en votant avant le 6 novembre, 12H.

Merci de partager !

http://prixdelasolidarite.selectionclic.com/

Publié dans Evénements, Non classé | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire