Appel SOS : Nourrir les oiseaux et autres animaux en hiver

Peinture intitulée Chaud et froid. Copyright 2016. Maryse Bacri, Strasbourg

Chaud et froid. © 2016. Maryse Bacri,
artiste-peintre, Strasbourg

Notre Collectif répond depuis des années à des « SOS Pigeons et Corvidés en détresse » à l’échelle nationale et ce, 7 jours sur 7.
Nos articles SOS contiennent une mine d’informations et de conseils :
http://credopigeons.fr/2015/03/30/sos-pigeons-et-corvides-en-detresse/

Comme vous le savez, vos dons seront toujours les bienvenus car nous ne touchons aucune subvention. Merci par avance pour votre générosité :
helloasso (cliquer)


Comment aider les oiseaux et autres animaux en hiver :

N’oubliez pas de nourrir, d’abreuver et de protéger nos amis ailés et à quatre pattes pour les aider à affronter les rigueurs de cette saison particulièrement difficile pour eux.
Les passereaux y dépensent une très grande énergie pour trouver péniblement et le plus rapidement possible de la nourriture, les journées étant très courtes.
Ils ont besoin de matières grasses d’une part pour s’en nourrir, d’autre part pour s’en enduire les plumes et le duvet afin de se protéger du froid et du gel.
En les nourrissant, vous jouirez également d’un spectacle charmant tout au long de la journée !

Nous vous conseillons de leur offrir des graines, dont du tournesol décortiqué ou non, de préférence strié et bio, du blé, du maïs concassés, des flocons d’avoine, des cerneaux de noix, des pains et/ou boules de graisse achetés en grande surface ou en animalerie, ou d’en fabriquer vous-même avec de la margarine de tournesol  (éviter le saindoux et la graisse de dinde) fondue dans laquelle vous ajouterez des flocons d’avoine, des cacahuètes décortiquées, non grillées et non salées, des germes de blé et des graines de tournesol entières ou décortiquées.
Disposez les boules, les pains de graisse et distributeurs de graines ou de boules (retirer le filet) en hauteur, dans un arbre ou sur un poteau, et dans un endroit découvert, à l’abri des assauts des chats.
Si vous placez des mangeoires près de vos fenêtres, merci de coller sur les vitres des silhouettes anti-collision pour éviter des accidents mortels.
Il est préférable qu’elles soient de très grande taille, sinon les oiseaux ne les voient pas.
Les vitres opaques et les stores vénitiens sont moins dangereux pour nos amis ailés.

Éviter les aliments salés.
A proscrire :
cacahuètes, lard, biscottes, restes de pain, noix de coco desséchée, riz cru, restes de pâtisseries, lait, asticots (larves de mouches) et vers de farine, risquant de leur perforer l’estomac, graines de ricin et de lin, toxiques pour les oiseaux.
Les merles raffolent des poires et des pommes, même gâtées.
Les rouges-gorges et pinsons ne se nourrissent qu’au sol. Poser des graines à découvert
pour qu’ils aient le temps de voir l’arrivée éventuelle d’un prédateur, chat ou autre.

Offrir à nos oiseaux de l’eau dans un plat ou dans plusieurs assiettes, au sol ou en hauteur. Poser une pierre plate au milieu, pour en assurer la stabilité et leur permettre de s’y percher en toute sécurité, et changer régulièrement l’eau, même plusieurs fois par jour en période de gel, car les oiseaux ont besoin de boire et de se baigner (n’utilisez jamais d’antigel ou autre produit toxique !), même en hiver !
Des mangeoires et récipients d’eau pourront également être aménagés, hors de portée des chats, pour des oiseaux de plus grande taille.
Les nettoyer et les désinfecter régulièrement avec de l’eau chaude et par exemple du liquide vaisselle, les garder à l’abri de l’humidité et des moisissures, et retirer les restes d’aliments fermentés et devenus toxiques.

Lire aussi :
Pensez aux petites bêtes en hiver (hérissons, poissons rouges, vers de terre, escargots, grenouilles) :
http://natureiciailleurs.over-blog.com/2017/11/pensez-aux-petites-betes-en-hiver.html

N’oubliez pas non plus les écureuils, qu’il est préférable de nourrir au sol, et les chats. Vous pouvez même ouvrir vos caves aux chats errants.
Lire à ce sujet les articles « Chatipi » de One Voice : « La vie sans espoir des chats sans abri » :
http://one-voice.fr/fr/nos-combats/compagnons-animaux/lexperience-chatipi/chats-sans-abri-une-vie-sans-espoir.html

Merci au nom de nos amis les animaux !


Lire aussi notre article :
http://credopigeons.fr/2016/12/08/le-noel-des-oiseaux-fete-du-partage-et-conseils-du-c-re-do-pigeons-et-p-a/

Photo d'un rouge-gorge dans un jardin d'hiver.

Rouge-gorge dans un jardin d’hiver.
© 2014 JLS.

Publicités
Publié dans Non classé, Pigeons Strasbourg, SOS Pigeons | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Pages « Solutions » et « Militer » du blog www.credopigeons.fr

Photo de broderie pour stand C.RÉ.DO. Pigeons et P.A. Cop. 2015 C.RÉ.DO. Pigeons et P.A.

Broderie pour stand C.RÉ.DO. Pigeons et P.A.
© 2015 C.RÉ.DO. Pigeons et P.A.

Nous vous souhaitons une excellente année 2019 à vous, à votre famille et à vos animaux ailés et à quatre pattes !


Voici des informations très détaillées que vous trouverez sur nos pages Solutions et Militer.

Page SOLUTIONS :
http://credopigeons.fr/solutions/

SOMMAIRE :


Page MILITER :
http://credopigeons.fr/militer/

SOMMAIRE :

Outils pour militer
SOS Pigeons + Événements
Argumentaire très complet du C.RÉ.DO. Pigeons et P.A., à utiliser par les défenseurs des pigeons, et pétition à signer
Remarque sur le mot « Euthanasie »
Découverte inattendue : La survie des pigeons au nid est faible !
Avant-propos du dossier technique du C.RÉ.DO. PIGEONS et P.A. sur « Les Pigeonniers contraceptifs et la Régulation douce des pigeons »
Tract « Faut-il avoir peur des pigeons ? » de NALO.

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Massacre des animaux pour les fêtes de fin d’année

« Savent-ils que c’est Noël ? ».
Vidéo sur le sacrifice des animaux pour la fête de Noël :

http://www.stopgavage.com/savent-ils-que-c-est-noel?play#video


Vous trouverez également le texte émouvant d’une internaute sur le même sujet en suivant le lien ci-dessous :
http://archedenoelle.over-blog.com/article-magnifique-texte-sur-des-repas-pleins-de-cruaute-63609772.html

« Je viens de recevoir ce beau texte poignant qui décrit bien ce que nous qui ne mangeons pas les animaux pouvons ressentir en ces périodes de fêtes… Je vous le livre, il est magnifique !

Extrait :
« Nous tous les animaux avons le don magique de sentir que nous existons.
Les cailloux et les trains, les tubercules et les fruits ne savent rien de la douceur de l’air et de la caresse de l’eau, ni n’éprouvent l’émotion de se frotter les uns aux autres.
Mais pour nous, les animaux, la vie peut être belle.
Ce sera bientôt notre fête ?
Les guirlandes sont prêtes, et bientôt on goûtera plus fort qu’à l’habitude la joie d’être réunis.
Bientôt pleuvront les coups plus forts qu’à l’habitude. Et les « paix sur la terre » et les « voeux de bonheur » vogueront tranquillement sur une mer de sang plus large qu’à l’habitude.
Beaucoup des animaux iront au grand festin : les vivants autour de la table et les morts posés au milieu. Car le monde, dit-on, est fait de deux moitiés, l’une née pour régner et l’autre pour périr.

Joyeux Noël, pour qui ?
Il y aura des sapins, des gentils Pères-Noël, des crèches avec un boeuf et un petit enfant.
Le boeuf ne humera ni sapins ni paille.
Il aura le souffle rauque de la bête qui s’affale ; la vie s’échappera par sa gorge tranchée ; ensuite les Pères-Noël partageront sa dépouille avec les petits enfants.

Lire la suite→

Publié dans Courriers, Evénements, Non classé | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Foie gras : les idées reçues, par Denis Vincenti

« Si les abattoirs avaient des murs en verre, tout le monde serait végétarien ». Paul McCartney.

« Rien ne peut augmenter les chances de survie de la vie sur terre autant que le végétarisme ». Albert Einstein.


« Denis Vincenti, journaliste et ex-présentateur de télé français, a accepté de prêter sa voix à L214 pour dénoncer la production de foie gras » dans cette vidéo :

Vidéo Foie gras, les idées reçues. L214

Diarrhées, halètements, lésions du cou et de l’oesophage
sont la réalité quotidienne du gavage.
En période de gavage, les taux de mortalité sont multipliés par 10.
Le foie gras est le foie malade d’un oiseau atteint de stéatose hépatique.
Vidéo : association L214

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=_rVPLJ1BV3g


Voir aussi le sondage de L214 selon lequel 44% des Français seraient favorables à l’interdiction du gavage :
http://www.l214.com/communication/20131210-sondage-baisse-consommation-foie-gras-2013

Vidéo de PeTA France sur les différentes étapes de la vie d’une oie de gavage. Révélations sur la cruauté du foie gras français :
http://action.petafrance.com/ea-action/action?ea.client.id=45&ea.campaign.id=16815

Vidéo satirique : un ancien Président en VRP du foie gras. Décalage entre discours et réalité du terrain :
http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Adu9RO4IiLs

Lire la suite→

Publié dans Courriers, Non classé | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Non au massacre annuel des pigeons domestiques à Strasbourg !

Nous demandons à la ville de Strasbourg, Capitale européenne, de s’engager à renoncer définitivement aux captures et au gazage des pigeons et à leur reconnaître enfin leur statut légitime d’oiseaux domestiques, ni sauvages ni nuisibles.

Qu’on ne nous dise pas que les pigeons s’endorment sans souffrir lors du gazage.
Après leur mort, ils dorment effectivement et ne souffrent plus.
C’est un supplice qu’on ne souhaiterait pas même à son pire ennemi.

Les captures suivies du gazage au gaz de soudage sont cruelles et parfaitement inutiles, sinon on n’aurait pas besoin de renouveler les captures depuis des décennies, et les pigeons ne transmettent pas de maladies aux humains.

Où est le bien-être animal dans cette affaire ?
Régulation n’est pas synonyme de massacre
!


Voici notre pétition lancée en octobre 2014.
Pour signer, il suffit de cliquer sur l’image ci-dessous :

Signer la pétition : Halte au grand massacre annuel des pigeons domestiques à Strasbourg !

Halte au grand massacre annuel des pigeons domestiques à Strasbourg

À l’attention : de Monsieur le Maire de Strasbourg

Monsieur Le Maire de Strasbourg,

Chaque année depuis plusieurs décennies et pendant plusieurs semaines, la mairie fait procéder par des sociétés privées aux captures (sur près de 40 sites) et aux tuages par gazage au gaz carbonique (CO2) de centaines ou de milliers de pigeons bisets domestiques.

Nous vous demandons de renoncer immédiatement et définitivement à ces pratiques.

De par leur statut juridique d’animaux domestiques, les pigeons bisets sont protégés par le code pénal contre toutes formes d’actes de maltraitance ou de cruauté.

Toutes les observations démontrent que les pigeons ainsi abattus meurent dans des souffrances épouvantables par étouffement.

La mairie affirme que, dans le but de diminuer les souffrances des pigeons (qu’elle reconnait ainsi) lors des gazages, seraient utilisés de l’argon ou de l’azote et que ce seraient des gaz anesthésiants or ce dernier point est totalement faux.
Ce sont des gaz asphyxiants.
Le gaz utilisé semble être du gaz de soudage ou un mélange ce type, ce qui n’est nullement conforme aux règlementations européenne et française. Malgré différentes demandes, la mairie n’a jamais fourni les certificats d’homologation pour le procédé utilisé et aucun contrôle n’est possible sur ce que fait réellement la société en charge de cette sinistre besogne.

Après chacune de vos campagnes, il n’y a presque plus de pigeons dans le centre-ville.
Mais votre méthode est reconnue comme inefficace à long terme pour contrôler la population de pigeons car elle crée un vide écologique.

Il y a ainsi un gaspillage massif de l’argent public.
Le simple nettoyage des fientes serait beaucoup moins cher pour la collectivité.

Le risque de transmission de maladie à l’homme par les pigeons ou leurs fientes est extrêmement faible et ne justifie nullement l’extermination que vous pratiquez.
Le risque de contracter une maladie du fait de pigeons croisés dans la rue est nul.
Les pigeons n’entraînent aucun risque pour la santé publique et ne sont pas plus à risques que n’importe quel autre animal. Ils ne transmettent pas la grippe aviaire.

Les pigeons ne sont porteurs ni de tiques ni de puces.
Les tiques molles peuvent être présentes dans des bâtiments où elles doivent faire l’objet d’un traitement spécifique mais c’est précisément le dépigeonnage qui fait courir un risque, extrêmement faible au demeurant, de morsure d’un humain par une tique.
Vous avez interdit par votre arrêté de 2006 de nourrir des oiseaux comme les passereaux alors que ceux-ci sont des destructeurs des tiques.

Les seules nuisances des pigeons sont les salissures par les fientes mais celles-ci sont sans danger pour la santé publique (mis à part des cas totalement exceptionnels) et parfaitement biodégradables.
Elles n’abîment nullement les monuments et immeubles, contrairement aux pluies acides.

Si vous ne voulez pas recevoir de doléances de vos administrés, cessez de présenter les pigeons comme des nuisibles sur le site internet de la mairie, ce qui n’a d’ailleurs aucune base légale.
Les municipalités qui ont abandonné toute forme de régulation ne reçoivent pas plus de plaintes qu’auparavant.

Toute une partie de la population est sentimentalement attachée aux pigeons, ceux-ci ayant un rôle d’agrément et même de compagnie pour de nombreuses personnes âgées ou esseulées. Vos pratiques sont choquantes, au point que certains des agents opérant les captures mentent aux passants interloqués en affirmant que les pigeons capturés seront relâchés dans la campagne.

Lire la suite

Publié dans Non classé, Pigeons Strasbourg, Politique locale, SOS Pigeons | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Journal mensuel n°16 du Mouvement pour les Animaux (novembre 2018)

Voici le journal mensuel : cliquer ici

Merci et bonne lecture !

Publié dans Non classé | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

11è Salon Bio & Co : Strasbourg – Wacken du 26 au 29 octobre 2018

Bannière du Salon Bio&Co Strasbourg Wacken du 26 au 29 octobre 2018

https://www.salonbioeco.com/strasbourg-automne

En 2017, le salon Bio&Co d’automne à Strasbourg a vu sa fréquentation progresser et confirmer sa réputation de grand salon.
En 2018, du vendredi 26 au lundi 29 octobre, retrouvez plus de 225 exposants, 15 animations et 120 conférences, sans oublier 4 restaurants bio végétariens !

Voici, par ordre alphabétique, quelques exposants de la protection animale (liste donnée sous réserve de modifications) :

Restauration sur place : vous trouverez des produits bio et même des spécialités véganes !

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire