Contre l’abattage de 4 loups supplémentaires : consultation jusqu’au 21/02/2017

http://www.aspas-nature.org/slider/aidez-a-sauver-4-loups/

Extrait :
« La Ministre de l’Écologie consulte les citoyens sur 2 projets d’arrêtés autorisant chacun et successivement, le sacrifice de 2 loups supplémentaires pour la période 2016-2017.
La Ministre espère porter ainsi le « plafond » de destruction de 36 à 40 individus. […]

L’ASPAS est défavorable à ces projets d’arrêtés qui ne permettront pas de faire baisser les dégâts attribués au loup, et mettent en péril le bon état de conservation de cette espèce strictement protégée en France, en contradiction avec nos engagements internationaux. En effet : Le projet porte atteinte au bon état de conservation des populations de loups.
Le projet n’établit pas en quoi le tir de 4 loups supplémentaires permettrait de faire cesser, ni même baisser les dommages attribués aux loups ».

Il est important de vous exprimer en envoyant votre avis via le formulaire (cliquer sur « Déposer votre commentaire » en bas de la page) disponible ici :
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/spip.php?page=article&id_article=1663

Publié dans Non classé | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Où sont passés les oiseaux ?

Vivre en Harmonie

Février 2017

POINT DE VUE

Où sont passés les oiseaux ?

par Jean-Louis Schmitt

Nombre de naturalistes et autres observateurs de la nature se font une joie -mais souvent également un devoir- d’aider les oiseaux à passer la mauvaise saison en disposant graines, boules de graisse et autres pommes dans et autour des mangeoires mises en place à cet effet ! Or, il se trouve que, depuis le début de l’hiver, celles-ci sont loin d’être assaillies par la gent ailée et semblent même être boudées localement par les passereaux… Mais, qu’en est-il vraiment ?

Au fil des jours, le constat se confirme : les mésanges et autres visiteurs habituels des lieux de nourrissage ne viennent pas ou très peu ! Si la troupe de moineaux domestiques fond à intervalles réguliers sur la mangeoire en faisant grand tapage, seuls quelques rares rouge-gorges et verdiers montrent le bout de leur bec de temps à autre ! Là où, les années précédentes, le ballet des chardonnerets, mésanges et autres tarins était incessant, le passage d’une nonnette devient presque événementiel !

Comme j’ai publié plusieurs articles sur le sujet, des témoignages me parviennent quasi quotidiennement et ce de nombreuses régions de notre pays mais également de Suisse et de Belgique… Partout l’absence d’oiseaux semble remarquable à tel point qu’elle finit par en devenir inquiétante sinon obsédante !

Lire la suite de l’article illustré par des photographies prises par l’auteur :
http://natureiciailleurs.over-blog.com/2016/11/le-renard-eternel-mal-aime.html

Photo de merlette en hiver. Copyright 2017 JLS

Merlette en hiver. © 2017 JLS

Publié dans Non classé, Vivre en Harmonie | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Les partis politiques et la question animale

Voici la position des différents partis politiques en matière de protection animale :

https://www.politique-animaux.fr/partis

Position des personnalités politiques :

https://www.politique-animaux.fr/politiciens

Merci pour votre attention.

Publié dans Non classé | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Consultation publique pour relâcher des lynx jusqu’au 17 février 2017

http://www.ferus.fr/actualite/consultation-publique-pour-relacher-les-lynx-en-detresse-jusquau-17-fevrier

« Le ministère de l’Environnement vient de proposer une consultation publique au sujet du lynx. Il s’agit de renouveler un arrêté ministériel permettant au centre de sauvegarde Athenas, situé dans le Jura, de capturer, soigner puis relâcher des lynx en détresse suite à des causes anthropiques, notamment collisions routières.

Les départements concernés sont le Doubs, le Jura, la Haute-Saône, le Territoire de Belfort et l’Ain.

Ce renouvellement est primordial concernant les jeunes lynx retrouvés orphelins suite à la disparition de leur mère (collision routière, braconnage). Plusieurs cas sont signalés chaque année et plusieurs lynx peuvent ainsi être relâchés dans la nature.

D’autre part, la population de lynx dans le massif jurassien stagne actuellement. La survie de chaque lynx est donc importante ».

Merci de participer à cette consultation jusqu’au 17 février 2017 en indiquant votre avis favorable dans la question « Vos remarques » ici :
http://enqueteur.franche-comte.developpement-durable.gouv.fr/index.php?sid=95625&lang=fr

Publié dans Non classé | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

Merci de récupérer les pigeons blessés et immobiles réfugiés sous une voiture, en danger de mort

Message de Petit Marron, pigeon heurté par une voiture, réfugié sous une autre voiture et sauvé par une passante :

J’ai un message à faire passer à tous les amis des pigeons.
Dimanche, j’ai eu la chance incroyable d’être repérée par une dame qui conduisait sur un boulevard. Elle a vu (Dieu sait comment) que j’étais sous une voiture, dans une impasse perpendiculaire à l’avenue. Par chance, elle a pu se garer et est arrivée dare dare avec une amie et deux épuisettes. Effectivement j’avais l’aile qui saignait, je venais d’être heurtée par une voiture. J’ai couru, couru sous les voitures, tenté de traverser l’impasse mais elles ont pu m’attraper après quelques minutes de course désordonnée (j’étais encore très en forme et leur ai donné du fil à retordre).

Quand vous voyez un pigeon immobile (ou bougeant peu) sous une voiture, CE N’EST PAS NORMAL DU TOUT !
Il faut absolument tenter de récupérer le malheureux (ce qui n’est pas facile, je le concède). Sinon c’est une mort lente assurée avec la peur, la faim, la soif, la douleur. Merci pour lui !

Vous voyez souvent des cadavres de pigeons sur la chaussée ? Vous pensez qu’il a été tué sur le coup par une voiture ? Eh bien, non ! Dites-vous que dans la plupart des cas, le malheureux a seulement été heurté, a eu l’aile cassée et a passé des jours sous les voitures sans que personne ne le remarque. En traversant pour tenter de boire, manger, il se fait écraser cette fois pour de bon.

Alors je vous en prie, ramassez les fils, oui, il le faut ( http://www.mesopinions.com/petition/animaux/arret-commercialisation-sacs-poubelles-ficelle-detachable/24129 , pétition à signer), mais regardez aussi sous les voitures, et si vous voyez une silhouette, c’est qu’un pauvre pigeon est en train de mourir là, à petits feux.

Si le pigeon est à bout de forces, il faut le faire sortir avec un balai ou un bâton, sans le toucher ni le blesser, le diriger vers le trottoir et l’y courser pour l’attraper à la main.
Donnez-lui quelque chose à manger pour le rassurer si vous avez de la nourriture sur vous (pain, biscuit, riz cru, lentilles, graines etc.).
Parfois il se réfugie sous une autre voiture dont il faut aussi le déloger sans trop lui parler car le son de votre voix risque de l’effrayer.
Le faire monter sur le trottoir et non sur la route où il risque de se faire écraser.
Puis essayez de le diriger vers un mur ou une encoignure d’immeuble où vous arriverez plus facilement à le prendre, si possible en douceur et en vous plaçant derrière lui. Posez vos mains au-dessus de ses omoplates, puis plaquez-le doucement au sol, sans serrer (pour éviter de lui faire mal et de détacher du duvet) car il est très léger et n’arrivera pas à se sauver. Évitez sa queue qui risque de se détacher si vos mains atterrissent à proximité. Dans ce cas, faites une nouvelle tentative.

Il ne vous mordra ni ne vous piquera ni ne vous pincera et ne vous transmettra pas de maladie.
Installez-le dans un petit carton percé de trous, un sac en papier ou en plastique de préférence à fond plat, en y ménageant une ouverture pour lui permettre de respirer, dans votre écharpe ou dans votre sac pour le ramener chez vous et même au travail où il passera inaperçu dans un carton vide pour ramettes de feuilles A4 percé de grands trous.
Vous pouvez aussi le déposer provisoirement chez des amis ou un vétérinaire où vous pourrez le rechercher après avoir contacté une association de protection des oiseaux, dont la nôtre. Ne le laissez pas l’euthanasier abusivement.

Je partage la chambre des éclopés avec trois autres pigeons comme moi, qui ne peuvent plus voler et seraient morts d’épuisement et tout…

Merci d’y penser !

Petit Marron


Lire aussi l’article :
http://credopigeons.fr/2015/03/30/sos-pigeons-et-corvides-en-detresse/

Photo du pigeon biset éclopé Petit marron. Copyright 2017 Yolande Olivain.

Pigeon biset éclopé Petit Marron. © 2017 Yolande Olivain.

Publié dans Conseils, Non classé, SOS Pigeons | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

URGENT : Contre le classement « nuisible » du pigeon ramier en Ardèche

Le Préfet de l’Ardèche consulte le public sur les projets d’arrêtés suivants :

1/ Projet d’arrêté préfectoral ajoutant le pigeon ramier à la liste des animaux classés « nuisibles » dans le département de l’Ardèche jusqu’au 30 juin 2017. Le classement du pigeon ramier en « nuisible » permettrait de le chasser du 21 février au 31 mars 2017 et du 1er avril au 30 juin 2017.

2/ Projet d’arrêté préfectoral interdisant le tir du pigeon ramier au col de l’Escrinet.
Les projets d’arrêtés ci-dessus décrits ainsi que leur note de présentation sont consultables ici :
http://www.ardeche.gouv.fr/liste-des-animaux-classes-nuisibles-et-projet-d-a6204.html

Vous pouvez participer en envoyant votre avis par courriel à l’adresse suivante :
ddt-consultation-environnementale-public@ardeche.gouv.fr

La consultation est ouverte jusqu’au 18 janvier 2017 inclus.

Suite ici :
http://natureiciailleurs.over-blog.com/2017/01/urgent-exprimez-vous-contre-le-classement-nuisible-du-pigeon-ramier-en-ardeche.html

Nous avons envoyé au Préfet un mail s’inspirant du message envoyé aux députés le 10 novembre 2016.


Lire notre précédent article à ce sujet, et notre message adressé aux députés en novembre 2016 :
http://credopigeons.fr/2016/11/27/contre-classement-du-pigeon-ramier-comme-nuisible-en-ardeche/

Dans les Pyrénées-Orientales, il ne restait plus que 2 millions de palombes en 2013, contre 40 millions en 1950… :
http://credopigeons.fr/2014/03/13/non-classement-pigeon-ramier-nuisible-pyrenees-orientales/

Lire aussi :
http://one-voice.fr/fr/nos-combats/nos-autres-combats/animaux-nuisibles-la-verite-qui-fait-scandale/etre-nuisible-mais-pour-qui.html

Photo d'un couple de pigeons ramiers dans des magnolias. Cop. 2013 C.RÉ.DO. Pigeons et P.A.

Couple de pigeons ramiers dans des magnolias.
© 2013 C.RÉ.DO. Pigeons et P.A.

Photo de pigeon ramier ou palombe. Copyright 2017 JLS

Pigeon ramier ou palombe. © 2017 JLS

Publié dans Non classé, SOS Pigeons | Tagué , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Pourquoi prendre la défense des pigeons bisets massacrés en France

Photo des Joubarbes. Pigeons bisets dans la neige. Copyright 2017 JLS

Les Joubarbes. Pigeons bisets dans la neige. © 2017 JLS

Preuves de l’intelligence des pigeons :
http://credopigeons.fr/2016/11/27/preuves-de-l-intelligence-des-pigeons/


Extrait de notre argumentaire pour la défense des pigeons bisets :

  • De par son statut juridique d’animal domestique (Arrêté du 11 août 2006, émanant du Ministère de l’Écologie et du Développement durable), le pigeon biset est protégé par le Code pénal contre toutes formes d’actes de maltraitance ou de cruauté.
    Ce statut d’animal domestique ne dépend ni de la naissance ni de la vie en captivité ou non.
  • Les pigeons ne transmettent pas de maladies aux humains (sauf peut-être cas totalement exceptionnels qui ne concernent pas la santé publique), même s’ils peuvent être vecteurs pour d’autres pigeons.
    La température corporelle du pigeon est de 41,6° alors que celle des humains est de 36 à 37°. Par conséquent les germes actifs chez le pigeon ne sont pas les mêmes que ceux actifs chez l’homme.

    […]
    Ils sont réfractaires à la grippe aviaire d’après l’étude de Mme Ortrud Werner, Directrice d’un centre de recherche vétérinaire spécialisé dans la gripp
    e aviaire sur l’île de Riems.
    Regarder à ce sujet l’interview de Josette Benchetritt :
    http://psychanalyse-et-animaux.over-blog.com/article-10490200.html
  • Quant aux tiques molles (argas reflexus), seul le dépigeonnage crée un risque, extrêmement faible au demeurant, de morsure des humains par les tiques et ces dernières peuvent vivre 5 à 10 années dans les bâtiments sans la moindre nourriture.
    Les autres causes de chocs anaphylactiques sont incomparablement plus fréquentes : allergies alimentaires, médicamenteuses, piqûres d’insectes (guêpes, abeilles etc.).
    […]
  • Contrairement aux pluies acides, le pigeon biset ne dégrade pas les monuments et ses fientes sont biodégradables et sans danger pour la santé publique.
    […]
    Des solutions inédites existent au problème des pigeons, si tant est qu’il existe, qui ne sont ni cruelles ni ruineuses.
    Fin de citation.
    Suite du texte dans l’article :
    http://credopigeons.fr/2016/01/08/sos-pigeons-argumentaire-pour-defense-pigeons-bisets-massacres-france/
Photo de pigeons bisets dans paysage hivernal. © 2011 JLS.

Pigeons bisets dans un paysage hivernal.
© 2011 JLS.

Publié dans Non classé, SOS Pigeons | Tagué , , , , , , , , , | Laisser un commentaire