SOS j’ai trouvé un oisillon !

Photo d'un bébé pigeon dans son nid. Copyright 2017 CREDO Pigeons et P.A.

Bébé pigeon dans son nid.
© 2017 CREDO Pigeons et P.A.

Merci de lire :

Oisillon trouvé :
http://www.ladel.fr/oisillon-trouve/

Ne ramassons pas systématiquement les oisillons sauvages tombés des nids :
http://www.arpn.fr/_include/img/work/full/lpo_ne_ramassez_pas_les_oisillons_tombes_du_nid.pdf
Bien sûr, à condition qu’ils tiennent sur leurs pattes.
En revanche un bébé ou un jeune pigeon biset des villes ne doit pas être laissé au sol car il y est en danger et n’y survivra pas longtemps.
Ne pas non plus laisser au sol un bébé ou un jeune pigeon ramier tombé d’un arbre, surtout s’il ne tient pas sur ses pattes et/ou ne peut pas être remis dans son nid, sur l’arbre, d’où il retombera peut-être une seconde fois, ou s’il ne peut pas être posé en sécurité sur une branche de l’arbre, à condition qu’il tienne sur ses pattes et soit âgé d’au moins trois semaines.
Rester avec lui et l’observer, et le reprendre s’il retombe.
Lire la suite sur :
http://credopigeons.fr/2018/08/07/sos-pour-les-oiseaux-en-detresse-souffrants-tombes-des-nids-et-ou-assoiffes-en-ete/

Lire aussi l’excellent article de Jean-Louis Schmitt :
Ces pigeons cordialement méprisés :
http://credopigeons.fr/2018/09/29/ces-pigeons-cordialement-meprises/

Autres articles conseillés :

Accaparation de la faune sauvage : Sauver n’est pas garder :
http://credopigeons.fr/2018/08/05/accaparation-de-faune-sauvage-sauver-n-est-pas-garder/

Discours émouvant de Jacques Gamblin sur la Nature :

https://www.goodplanet.info/actufondation/2016/05/05/discours-emouvant-de-jacques-gamblin-nature/

De la prison pour les trafiquants de chardonnerets :
https://www.lpo.fr/actualites/de-la-prison-pour-les-trafiquants-de-chardonnerets

Cause de la disparition des hirondelles (froid et insecticides agricoles) :
http://www.dhnet.be/actu/belgique/exclusif-a-cause-du-froid-les-hirondelles-meurent-de-faim-5722441535702a22d6d8b605

http://www.rts.ch/info/sciences-tech/5993525-le-declin-des-hirondelles-directement-lie-aux-insecticides-agricoles.html


Conseils complémentaires :

Les martinets (et hirondelles) ne se relâchent pas en hauteur.
Il faut les lâcher sur un terrain vaste et plat, les poser sur la paume de sa main qu’on tient élevée au-dessus de la tête.
Si l’oiseau décolle bien et prend de la hauteur, c’est bon, sinon on le récupère au sol.
Les gens à qui on dit de les lâcher de haut peuvent commettre l’erreur de les lancer, mais si l’oiseau n’est pas prêt, il s’écrasera au sol, loin, irrécupérable.
Un bébé martinet ne doit pas être relâché s’il pèse moins de 40 grammes (trop léger) et  plus de 50 grammes (trop lourd). C’est très important.

Photo de bébé pigeon ramier ou palombe. Copyright 2016 C.RÉ.DO. Pigeons et P.A.

Bébé pigeon ramier ou palombe.
© 2016 C.RÉ.DO. Pigeons et P.A.

Publié dans Conseils, Non classé, SOS Pigeons | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Donner à boire aux oiseaux et autres animaux domestiques et sauvages en été

SOS : Donner à boire aux oiseaux et autres animaux en été

En été, merci de songer à abreuver suffisamment les animaux sauvages et domestiques, même errants, sans oublier  les petits et grands oiseaux du ciel et de nos jardins.

Ils souffrent terriblement en été quand il fait chaud.
Grâce au  « SOS Pigeons et Corvidés en détresse »
mis en place par notre association (http://credopigeons.fr/2015/03/30/sos-pigeons-et-corvides-en-detresse/), on nous ramène régulièrement des oiseaux déshydratés et/ou tombés des nids.

Durant les congés d’été et par cette chaleur, lorsque les effectifs des agents d’entretien sont réduits, il est souhaitable que les communes laissent couler de temps à autre, ou une ou deux heures par jour, des filets d’eau dans un certain nombre de rues.

Vous pouvez placer de petites assiettes remplies d’eau fraîche (pour les passereaux, 3-4 cm d’eau), peu profonde, en hauteur et au sol, sur vos balcons, dans des jardinières ou dans des balconnières, sur vos rebords de fenêtres, dans vos jardins et à défaut dans des buissons, de préférence à l’ombre.
Y déposer une ou plusieurs grosses pierres, pour permettre aux petits oiseaux de s’y percher en toute sécurité, et même quelques feuillages pour permettre aux malheureux insectes piégés de remonter, ou encore mieux, un petit morceau de bois ou une petite branche ayant la même longueur que le récipient.
Ils flotteront sur l’eau.

Le fond ne devrait pas être trop glissant pour les oiseaux souhaitant prendre un bain. Il serait même judicieux d’y ajouter un peu de sable propre.
Merci de changer l’eau plusieurs fois par jour.

Conseils de le LPO :
Veillez à ce que le récipient peu profond soit « disposé dans un endroit dégagé où les oiseaux peuvent voir venir les éventuels prédateurs. Cela permettra aux oiseaux et aussi aux hérissons, aux écureuils et aux abeilles de se désaltérer en toute sécurité. Cette eau devra être renouvelée idéalement tous les matins aux heures fraîches afin d’éviter la propagation de maladies, et maintenue à un niveau constant.
Voilà une belle occasion de les observer de près ! »

Vous pouvez aussi offrir, si vous sortez, du pain trempé aux oiseaux, petits et grands, que vous croiserez.
Ou leur présenter de l’eau dans une grande bouteille d’eau en plastique coupée en deux dans le sens de la longueur.
Ou verser de l’eau sur le sol à un endroit où les flaques d’eau restent le plus longtemps après la pluie (
cf. http://credopigeons.fr/2017/07/06/venir-en-secours-aux-oiseaux-assoiffes-durant-canicule/ )

N’oubliez pas non plus les chats errants, souvent abandonnés par des maîtres ingrats, qui trouvent difficilement de l’eau durant la canicule.
Lire aussi l’Enquête sur la vie sans espoir des chats sans abri sur
https://www.lechatforgeron.com/chats-d-int%C3%A9rieur-et-enclos/chatipi-one-voice/
Les hérissons et autres petits mammifères sont également assoiffés, affaiblis et affamés. Pour les abreuver, poser une grosse pierre dans un récipient d’eau, large et peu profond, afin d’éviter que les hérissons ne s’y noient.
Tout comme nos amis les chats, ils ont du mal à digérer le lactose contenu dans le lait. Donc ne pas leur donner de lait.

Merci de ne laisser aucun enfant ni aucun animal seul dans une voiture car le soleil tourne.

Photo du chat errant Sacha avant son placement en famille d'accueil. Copyright 2010 C.RÉ.DO. Pigeons et P.A.

Chat errant Sacha avant son placement en famille d’accueil. Copyright 2010 C.RÉ.DO. Pigeons et P.A.

C.RÉ.DO. Pigeons et Protection Animale


Lire aussi notre article :
Venir en secours aux oiseaux assoiffés durant la canicule :
http://credopigeons.fr/2017/07/06/venir-en-secours-aux-oiseaux-assoiffes-durant-canicule/

Vidéo de Birds only, Le bain des oiseaux :
https://www.facebook.com/170413383467662/videos/181653935676940/

Et les articles et/ou vidéos ci-dessous :

L’eau et les oiseaux : http://www.lotnature.fr/IMG/pdf/l_eau_et_les_oiseaux.pdf

Leur chien agonise dans la voiture pendant qu’ils sont chez Ikéa (absence de quatre heures) :
http://touch.metronews.fr/info/le-fait-divers-du-jour-leur-chien-agonise-dans-la-voiture-en-plein-soleil-pendant-qu-ils-sont-chez-ikea-video/moga!iyfhhRYN5VFk/

Le sanctuaire des hérissons :
http://forumnews.homeip.net/herisson/herisson/herisson.php

Rampe installée dans une piscine, permettant aux oiseaux, grenouilles et autres petits animaux d’en sortir en toute sécurité :
https://www.facebook.com/viralthread/videos/822256514613700/

Les oiseaux n’aiment pas la transparence :
https://www.franceinter.fr/emissions/planete-environnement/planete-environnement-13-avril-2017

Publié dans Conseils, Courriers, Non classé | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire

Poule mélomane qui joue du piano

Une poule mélomane joue du piano en rythme et avec une grande harmonie mélodique.

Un témoignage de plus pour révéler l’intelligence et la sensibilité des animaux.

Cette grande artiste virtuose internationale a-t-elle une cervelle d’oiseau ?

Publié dans Non classé | Tagué , | Laisser un commentaire

Amitié incroyable entre une jeune fille et une vache sauvée de l’abattoir

Voici une vidéo mise en ligne par 30 Millions d’Amis :

Publié dans Non classé | Tagué , , , | Laisser un commentaire

Vidéos prouvant l’intelligence de nos pigeons bisets domestiques des villes



Hommage à Biquet, pigeon biset aveugle et décédé récemment à l’âge de 23 ans. Sa maîtresse, Yolande, qui l’avait recueilli tout jeune, est inconsolable, mais il a certainement rejoint le paradis des pigeons :

Publié dans Non classé | Tagué , , , , , | Commentaires fermés sur Vidéos prouvant l’intelligence de nos pigeons bisets domestiques des villes

Bruxelles : Pétition « Non à la régulation des pigeons par famine imposée. Oui à la régulation douce ! »

https://www.mesopinions.com/petition/animaux/bruxelles-regulation-pigeons-famine-imposee-regulation/84966

Monsieur le Ministre du bien-être Animal, Mesdames et Messieurs les Échevins,

Je vous écris aujourd’hui suite à la diffusion d’une annonce radio concernant l’interdiction de nourrir les pigeons, ajoutée à une campagne d’affichage bruxelloise.
Je ne suis absolument pas en accord avec le procédé utilisé pour tenter de résoudre le problème de la surpopulation des pigeons.
Je relève les nombreux témoignages Internet alertant de l’état des pigeons de par le monde suite au confinement humain pour prouver que le pigeon est rendu dépendant de ce qu’il trouve derrière nous pour se nourrir.
Beaucoup exhortent actuellement à leur venir en aide.
Cette campagne devrait être interrompue durant toute la période de confinement.
Et modifiée par après.
Le pigeon ne sait pas se nourrir sainement dans nos villes.
Il est dépendant de ce qu’il trouve à terre.
Est-ce acceptable de le voir faire les poubelles comme seul moyen de subsistance ?
Non, parce que nous sommes responsables depuis l’antiquité de son imprégnation sans avoir rien anticipé.
Le pigeon est sédentaire, granivore, et surtout imprégné par l’humain de façon irréversible.
Il trouve essentiellement des déchets au sol, et la malnutrition le rend fragile aux maladies, ce qui rend leurs fientes encore plus salissantes.
Plus les accidents et les fils qui traînent sur le sol, s’enroulent aux pattes quand ils errent à la recherche de miettes, et coupent les chairs.
Interdire totalement de le nourrir revient à le condamner parce qu’il ne redeviendra plus sauvage.
Il existe des solutions de régulation douce, qu’il s’agisse du pigeonnier contraceptif ou du grain contraceptif distribué par Galluvet.

La distribution du grain contraceptif (qui ne nourrit que de façon infime) est contrôlée et tout à fait sécurisée. Le budget est accessible, il n’y a que la volonté qui soit absente.

Je vous demande de ne plus faire circuler des idées erronées à son sujet, trop longtemps avancées, semant ainsi la confusion dans l’esprit du citoyen.
Le bien-être animal d’une commune passe aussi et en priorité par le sort des pigeons qui font face à une réelle difficulté.
Soit,
«Le pigeon ne peut être nourri avec des restes de cuisine ou du pain rassi, en gros morceaux.
Par contre, il est possible de nourrir l’oiseau de façon raisonnable, au grain, et aux endroits où ils dérangent le moins.
Ceci pour les regrouper sur le temps en vue d’ une contraception».
De les regrouper à des endroits choisis permettra au citoyen d’aller nourrir les pigeons rendus stériles, surveiller les malades à évacuer, et ainsi contenter tout le monde, ceux qui les défendent et ceux qui sont dérangés par leur présence.
Le pigeon vit et dort en groupe. Qu’il mange en groupe ne favorise pas plus la propagation des maladies entre eux. Le problème est inverse, le pigeon est de plus en plus malade parce que de plus en plus mal nourri au fil des années.
Il s’agit de la seule façon correcte et probante de stabiliser sa population et de la réduire fortement sur quelques années.
Il s’agit de la seule façon de leur faire une place parmi nous, plutôt que d’escompter sur la malnutrition pour l’éradiquer en grande partie.
Nous sommes responsables de ce que cet oiseau est devenu au niveau de son comportement.
Bon nombre aident les pigeons de façon constante parce qu’ils se rendent compte de leur dépendance. Ils ne peuvent pas faire le choix de le laisser s’affaiblir sur une très longue et pénible période comme seul moyen de régulation.
Il y aura toujours des déchets à terre pour le fidéliser.
Les captures et gazages ne sont pas acceptables, tout comme de leur faire vivre la peur des rapaces ajoutée à tout ce qu’ils endurent.
Le milieu rural n’acceptera pas d’accueillir des milliers de pigeons des villes, pour autant qu’ils s’y déplacent, ce qui est une belle théorie mais absolument pas une réalité pratique. Cf. Les pigeons dans des états lamentables aux endroits de quasi-abandon de vivre.
Et rien ne fonctionne.
Il est à savoir que le pigeon ne transmet pas plus de maladies à l’humain que d’autres animaux domestiques.
C’est aux villes à présent de prendre leurs responsabilités et de se pencher sur leur sort afin de trouver un juste milieu équitable.

Le citoyen se voit contraint de prendre la voix pour défendre cet oiseau abandonné de tous.
Les différentes associations n’ont pas le loisir de s’en charger correctement au regard de leurs priorités, mais le problème existe pourtant bel et bien.

Gaia se porte d’ailleurs volontiers en défense, ainsi que Dieranimal.

Il s’agirait également d’imposer une taxe colombophile pour financer une partie de la contraception s’il s’avère après recherches que le nombre de leurs pigeons égarés restant en ville est suffisant pour le justifier.

Cordialement
Stéphanie De Jonghe

Publié dans Non classé, SOS Pigeons | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire